LaboFnac

Google se retire officiellement du marché des tablettes

Les rumeurs avaient vu juste, Google a décidé de mettre un terme au développement de ses propres tablettes. La firme de Mountain View va se concentrer sur les ordinateurs portables et les smartphones.

Google sur le marché des tablettes, c’est désormais de l’histoire ancienne. La firme californienne ne produira plus ses propres tablettes et a même annulé le développement de deux nouvelles tablettes, a annoncé un porte-parole de Google à Business Insider. Ces dernières, plus petites que le Pixel Slate, étaient attendues pour 2020, mais elles n’auraient pas répondu aux exigences de Google. Ce dernier a préféré mettre au rebut ces appareils et l’ensemble de sa gamme de tablettes.

Google Pixel Slate

© Google

Rick Osterloh, vice-président de Google, a confirmé sur Twitter la décision de la société de se retirer du marché des tablettes. Il en a également profité pour annoncer que Google allait continuer avaient les constructeurs tiers qui proposent des tablettes sous ses différents OS. « Hey, c’est vrai… l’équipe HARDWARE de Google se concentrera uniquement sur la construction d’ordinateurs portables à l’avenir, mais ne vous y trompez pas, les équipes Android & Chrome OS s’engagent à 100 % sur le long terme à travailler avec nos partenaires sur des tablettes pour tous les segments du marché (consommateurs, entreprises, éducation) », précise-t-il.


Le porte-parole de la firme, interrogé par Business Insider, ajoute que « Chrome OS a gagné en popularité » et que Google continuera de collaborer avec les constructeurs tiers de PC portables et ordinateurs. Plus en retrait en Europe, les Chromebook ont notamment permis à l’OS développé par Google de se faire une place aux États-Unis, en particulier dans les écoles. Dès le mois de mars, des rumeurs évoquaient la volonté de Google de réduire sa division PC portables et tablettes. Une version contredite quelques semaines plus tard, on apprenait alors que la firme travaillait sur de nouveaux produits. Finalement, Google a décidé d’abandonner ce segment après une Pixel Slate qui n’a pas forcément convaincu après son lancement dans une poignée de pays.

En revanche, le hardware va continuer d’occuper une place importante chez Google qui veut se concentrer sur sa gamme d’ordinateurs Pixelbook. On peut donc s’attendre à ce que des nouveautés soient annoncées dès cette année.

Google renonce à concurrencer l’iPad d’Apple

Derrière la décision de Google se cache l’échec d’Android pour s’imposer sur le segment des tablettes. Dans l’ombre d’Apple, les tablettes sous Android n’ont jamais réussi à faire vaciller les iPad qui ont désormais le champ libre. Même si le marché des tablettes décline et qu’il se retrouve sous la menace des enceintes connectées, la firme continue de croire en sa tablette et lui a récemment offert un système d’exploitation dédié. Ambitieux, Apple tente de convaincre que son iPad Pro peut remplacer un ordinateur alors que Google s’oriente vers une nouvelle voie.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.