LaboFnac

Google va s’inspirer d’Apple en limitant le pistage publicitaire sur Android

Comme Apple depuis iOS 14.5, Google veut s’attaquer au traçage publicitaire sur Android. La firme de Mountain View permettra bientôt de désactiver le partage de l’identifiant publicitaire sur Android 12, puis sur tous les appareils prenant en charge Google Play.

Le déploiement d’iOS 14.5 a fait bondir l’industrie de la publicité mobile. La quatorzième version majeure du système d’exploitation mobile d’Apple permet aux possesseurs d’iPhone ou d’iPad d’autoriser ou non le pistage publicitaire. Appelée App Tracking Transparency, la fonctionnalité inquiète des géants comme Facebook et c’est désormais au tour Google de s’inspirer de l’initiative de son rival. La firme de Mountain View veut compliquer la vie des développeurs qui pistent les utilisateurs d’Android, rapporte CNBC.

Smartphones sous Android 11

© Capture d’écran/Google

Dans une page d’assistance dédiée à l’identifiant publicitaire, Google explique aux développeurs qu’il va prochainement restreindre le traçage publicitaire sur Android : “À partir de la fin de l’année 2021, lorsqu’un utilisateur refusera la publicité ciblée ou la personnalisation des annonces, l’identifiant publicitaire ne sera plus disponible. Vous recevrez une chaîne de zéros à la place de l’identifiant.”

Google permet déjà aux utilisateurs d’Android de refuser des publicités personnalisées, mais les développeurs d’applications peuvent toujours accéder à l’identifiant publicitaire du smartphone. Cette chaîne de caractères permet d’obtenir des statistiques d’utilisation et Engadget précise que certains développeurs sont parvenus à contourner les restrictions. La firme californienne veut mettre un frein à cette pratique et va profiter de l’arrivée d’Android 12 pour ce faire. Cette nouvelle protection sera proposée aux appareils sous Android 12 “d’ici à la fin de l’année” via une mise à jour des services Google Play.

L’identifiant publicitaire pourra être désactivé avant la fin de l’année

Google ajoute qu’il étendra la mesure à tous les appareils prenant en charge Google Play au début de l’année 2022. Enfin, une solution alternative sera proposée pour permettre la prise en charge des usages essentiels tels que l’analyse et la prévention des fraudes.

La promesse du géant de la recherche n’est toutefois pas du niveau de ce que propose Apple. Le groupe de Cupertino sollicite les utilisateurs via un pop-up, tandis que Google s’oriente vers une solution moins visible et personnalisable pour les utilisateurs d’Android. Lors de la présentation d’Android 12, la société a néanmoins promis des nouveautés en matière de sécurité, dont un tableau de bord ou un indicateur visuel pour savoir si une application accède au micro ou à l’appareil photo.


Contenus associés

  • Benflasher BZH

    Strictement aucune confiance envers les Gafam

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.