LaboFnac

GoPro s’apprête à remercier 200 employés et abandonne les magasins

La pandémie de Covid-19 n'a pas épargné GoPro. Déjà fragilisée, la firme se voit contrainte de procéder à de nouveaux licenciements et prévoit de restructurer son activité autour de la vente en direct sur Internet.

On aurait pu le penser sorti d’affaire après les bons résultats de l’année 2019, mais c’était évidemment sans compter sur la pandémie de Covid-19. Le répit aura donc été de courte durée pour GoPro, qui s’apprête une nouvelle fois à réduire ses effectifs. Un peu plus de 20 % de ses employés seront ainsi remerciés cette année, soit environ 200, afin de réduire les dépenses opérationnelles de la firme. Au total, GoPro vise une économie de 100 millions de dollars sur 2020, et de 250 millions de dollars sur 2021, sans toutefois prévoir de nouveaux licenciements pour l’instant.

Priorité à GoPro.com

Pour atteindre ces objectifs, la firme peut aussi compter sur le soutien de ses plus hauts cadres, le PDG ayant renoncé à son salaire pour le reste de l’année en cours alors que les compensations financières des membres du comité de direction ne leur seront pas versées, à leur demande. Mais des coupes budgétaires sont également prévues sur d’autres postes de dépenses, dont les loyers via une réduction des bureaux sur cinq locations, la distribution et le marketing. Elles s’accompagneront d’une restructuration globale de l’activité de GoPro, qui entend désormais se tourner presque exclusivement vers la vente en direct.

GoPro Hero8 Black Mods

GoPro Hero8 © GoPro

GoPro indique que les ventes réalisées sur son site représentaient en 2019 plus de 20 % de son chiffre d’affaires en Europe comme aux États-Unis et bien plus encore en ce début d’année, sans doute à cause de la fermeture forcée de nombreux magasins durant la crise sanitaire. Le but est donc de capitaliser sur ce succès à l’avenir.

« Nous pensons que notre approche davantage centrée sur la vente en direct est plus en phase avec le climat économique actuel, plus favorable à notre prix de vente moyen et à notre marge brute, et nous place dans de bonnes dispositions pour le moment où la demande des consommateurs commencera à se normaliser », explique le directeur financier de GoPro. « La baisse substantielle des dépenses opérationnelles combinée à la hausse de notre prix de vente moyen et de notre marge brute sera une aide significative dans le retour à la rentabilité. »

Des objectifs revus à la baisse, mais des nouveautés à venir

GoPro indique toutefois qu’il poursuivra la vente indirecte sur les marchés où son site internet enregistre peu de ventes, et se montre évidemment pessimiste pour les mois à venir. Il indique ainsi avoir revu ses objectifs à la baisse pour ce premier trimestre 2020 et table désormais sur un chiffre d’affaires de 119 millions de dollars et la vente de 700 000 caméras. Bonne nouvelle en revanche, GoPro affirme que son calendrier 2020 n’est pas affecté par les changements tout juste annoncés, et confirme que des nouveautés sont prévues aussi bien du côté des produits que de ceux de l’offre logicielle et des services. La série Hero8 devrait donc bien être renouvelée cette année.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.