LaboFnac

Le grand ménage se poursuit : Twitter ne comptabilise plus les comptes douteux

Twitter a décidé de revoir sa formule de calcul du nombre de followers. Désormais, le réseau social ne comptabilisera plus les comptes douteux, une mesure qui fait perdre beaucoup d'abonnés aux personnalités publiques.

Twitter multiplie les initiatives pour lutter contre les « fake news » et les faux comptes sur sa plateforme. Le réseau social a joint les actes à la parole en en suspendant 70 millions en seulement 2 mois. Une mesure qui a fait réagir Wall Street et le président américain Donald Trump. Mais Twitter ne compte pas s’arrêter là. Malgré les risques que représente une telle purge, la plateforme va encore plus loin en arrêtant de comptabiliser les comptes douteux comme followers. Sur son blog, l’oiseau bleu annonce la couleur : « Cette semaine, et partout dans le monde, nous allons retirer ces comptes verrouillés du décompte de vos abonnés. Par conséquent, le nombre de followers affichés sur votre profil peut baisser s’il comporte des comptes verrouillés ».

Twitter

© Creative Commons / FirmBee

Le réseau social explique qu’il peut verrouiller des comptes lorsqu’il détecte « des changements soudains » qui peuvent inclure le fait de « de tweeter un grand nombre de réponses ou de mentions non sollicitées, des liens trompeurs ou (le fait que) de nombreux comptes bloquent le compte en question après avoir été mentionnés par ce dernier ». Ces comptes se différencient des spams ou des bots dans la mesure où ils sont créent par de vraies personnes « dans la plupart des cas ». Néanmoins, le réseau social précise ne pas pouvoir confirmer si la personne qui a ouvert le compte le contrôle et y a toujours accès.

Twitter veut être plus fiable et transparent

Pour le commun des mortels, cette nouvelle mesure n’aura que pas d’impact sur le nombre d’abonnés – quatre abonnés ou moins indique Twitter – mais elle peut avoir des répercussions plus importantes chez ceux « ayant un plus grand nombre de followers » tels que des personnalités publiques. Le site CNBC a par exemple relevé que Jack Dorsey, PDG de Twitter, a perdu plus de 200 000 abonnés sur son propre réseau social suite à cette décision. Il a d’ailleurs fait la remarque dans un tweet et n’est pas la seule célébrité à voir son nombre d’abonnés baisser en flèche.

Donald Trump a perdu plus de 300 000 abonnés tandis que l’ancien président Barack Obama a perdu plus de 2,3 millions de followers. Le record vient du compte officiel de Twitter (- 7,7 millions de followers) pendant que des artistes comme Katy Perry et Justin Bieber ont respectivement perdu 2,8 millions et 2,7 millions d’abonnés. Twitter explique comprendre « que cela puisse être difficile pour certains », mais la firme se dit « convaincue que la justesse et la transparence font de Twitter un service plus fiable pour les conversations publiques ».


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.