LaboFnac

Happn : nouveau design, et abonnement premium

L'application de rencontre Happn annonce aujourd'hui l'arrivée d'un nouveau design, et d'une formule d'abonnement premium.

En France, la bataille fait rage entre Tinder et Happn sur le marché des applications de rencontre. Le principe du dernier, c’est de présenter les profils de personnes que vous avez croisées à un instant T, dans un périmètre de 250 mètres autour de vous. Une idée astucieuse, qui laisse une forte place au hasard, et évite les comportements de swipe à droite impulsifs.

happn essentiel

© Happn

Abonnement premium

Mais Happn, dont le modèle économique est basé sur la publicité et sur l’achat de « Hello » pour se signifier auprès d’une personne qui nous plait, entend changer la donne. Le développeur propose en effet une nouvelle formule avec l’abonnement Happn Essentiel. Il se compose de trois formules payantes (6 mois pour 12 euros par mois, 3 mois pour 16 euros par mois, et 1 mois pour 20 euros), et offre quatre fonctionnalités majeures. La publicité, d’abord, disparaîtra de l’application, et les utilisateurs pourront jouer deux fois plus de parties de CrushTime, envoyer jusqu’à 10 Hello par jour, et surtout découvrir tous ceux qui ont liké secrètement.

Les formules d’abonnement qui laissent moins de place au hasard deviennent donc courantes, et c’est Tinder qui a initié le mouvement avec son offre Tinder Gold, permettant de voir qui a aimé votre profil avant même de commencer votre sélection.

Nouvelle timeline

Happn évoque aussi l’installation d’une nouvelle timeline, qui ne semble pas être encore active, et qui risque de déplaire aux utilisateurs de l’application puisqu’elle en change radicalement l’utilisation. En effet, Happn se rapproche franchement de ce que fait la concurrence et souhaite « mettre en avant chacun des profils que les utilisateurs peuvent croiser en leur allouant plus de place à l’écran ». Vous l’avez compris, la firme entend mettre fin aux mosaïques de profils et proposer des profils uniques, à liker ou non, et qu’on fait défiler de haut en bas.

Snapchat en est témoin, les changements radicaux de design ne sont pas pour plaire aux utilisateurs, et il serait étonnant de ne pas voir quelques râleurs (justifiés) parmi les 45 millions d’utilisateurs de l’app.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.