LaboFnac

HarmonyOS arrivera sur les smartphones Huawei en 2021

Huawei a dévoilé HarmonyOS 2.0 au cours de la Huawei Developer Conference. Dès décembre, la deuxième version majeure de son système d'exploitation universel pourra être installée sur certains smartphones de la marque.

Le point de non-retour semble avoir été atteint entre Huawei et Google. Privé d’Android, le géant chinois planche sur un plan B depuis environ un an et limite la casse grâce à ses résultats en Chine. Le fabricant a passé ces derniers mois à développer son App Gallery et ses Huawei Mobile Services (HMS) pour pallier l’absence de ceux de Google (GMS) sur ses appareils (voir notre test du Huawei P40 Pro). D’ici quelques mois, Huawei pourra même se passer totalement Android grâce à HarmonyOS.

Huawei P40 Pro+

Le Huawei P40 Pro+ © LaboFnac

Lors de la Huawei Developer Conference, la firme a officialisé une nouvelle mouture de son système d’exploitation universel. Le PDG de Huawei, Richard Yu, a confirmé que cette deuxième version – appelée HarmonyOS 2.0 – a été pensée pour être installée sur une large gamme d’appareils, y compris des smartphones. Elle se distingue ainsi de la première version majeure, présentée comme une alternative à Android pour de nombreux appareils tels que les téléviseurs, mais pas encore pour les terminaux mobiles. À cette période, le géant chinois espérait encore trouver un accord avec l’administration Trump. La perte de sa licence Android temporaire, en août dernier, semble avoir enterré les derniers espoirs du groupe.

HarmonyOS pourra être déployé en 2021 sur les smartphones Huawei

Une bêta sera proposée aux développeurs dès septembre et le système d’exploitation maison de Huawei sera disponible sur ses smartphones avant la fin de l’année 2021. Richard Yu indique que les appareils dotés de moins de 4 Go de RAM pourront utiliser HarmonyOS à partir d’avril 2021. En octobre, tous les terminaux, dont ceux équipés de plus de 4 Go de RAM, pourront fonctionner avec cette alternative à Android.

Huawei pourrait proposer son système sur ses smartphones existants, en lieu et place d’Android, ou le proposer sur de nouveaux modèles. Toutefois, cela ne signifie pas que l’ensemble des smartphones de la marque fonctionnera sous HarmonyOS. Avec cette annonce, Huawei démontre surtout sa progression et sa capacité à développer un écosystème loin de Google. Si Huawei progresse sur le plan logiciel et s’éloigne du « made in USA », la firme fait également face à des difficultés d’approvisionnement pour certains composants de ses smartphones.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.