LaboFnac

Avec Haven, Edward Snowden veut transformer le smartphone en outil de surveillance

Edward Snowden propose en bêta l'application Haven. Elle permet d'utiliser les différents capteurs d'un smartphone sous Android pour surveiller son environnement immédiat.

On ne présente plus Edward Snowden, le lanceur d’alertes américain, qui réside actuellement en Russie, où il a obtenu un asile temporaire. L’homme, qui s’est déjà investi dans le monde des applications mobiles en recommandant l’usage de certaines d’entre elles, dont Signal pour des communications chiffrées, passe aujourd’hui de l’autre côté de la barrière. Par le biais de la Freedom of the Press Foundation dont il est le Président depuis 2016, il présente aujourd’hui Haven, co-créée avec The Guardian Project.

Heaven

Exploiter les capteurs du smartphone

Cet outil, dédié pour l’heure aux smartphones Android dès la version 4.1 de l’OS (iOS ne permet pas de tels usages), est destiné à transformer les mobiles en véritables outils de surveillance portables. Exploitant les différents capteurs des appareils, Haven offre plusieurs fonctions : l’app est conçue pour détecter les mouvements et vibrations du smartphone par le biais de l’accéléromètre, mais aussi de détecter les mouvements alentour en faisant appel à leurs appareils photo dorsal et frontal. Le microphone permet de récolter les bruits perçus, le capteur de luminosité, les changements d’éclairage et enfin, l’app est censée relever toute perte de puissance et noter si le terminal a été débranché. En cas d’intrusion, un SMS ou une alerte chiffrée de bout en bout sur l’app Signal, si elle est configurée, doit être envoyée à l’utilisateur. Il peut d’ailleurs accéder aux données récoltées à distance, depuis un ordinateur, mais en passant par le réseau Tor.

Actuellement en bêta, l’application Haven n’est pas destinée au commun des mobinautes. « Nous avons créé Haven pour les journalistes d’investigation, les défenseurs des droits de l’homme, et les personnes risquant de disparaître malgré eux », afin « d’empêcher les pires individus de réduire au silence les citoyens sans être pris sur le fait ». Toutefois, on peut évidemment imaginer, avec un téléphone secondaire utilisé spécifiquement pour cela, des usages divers, par exemple pour la surveillance ponctuelle de la maison.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.