LaboFnac

HTC Link, un nouveau casque VR pour le smartphone U11

HTC étoffe sa gamme de casques VR avec un nouveau produit, le Link. Mais contrairement au Vive, ce modèle ne peut être utilisé qu'avec le dernier smartphone de la marque, le HTC U11.

HTC officialise le casque VR Link

En début d’année, HTC avait révélé qu’il travaillait sur un casque de réalité virtuelle mobile, et promettait qu’il serait différent de tout ce qui existant alors sur le marché. Il aura fallu attendre plusieurs mois, mais le fabricant taïwanais a fini par lever le voile sur ce produit, baptisé HTC Link.

Annoncé seulement pour le Japon dans un premier temps, ce Link ne fonctionnera qu’avec le dernier smartphone haut de gamme de la marque, le HTC U11. Et le constructeur semble avoir tenu sa promesse de proposer un casque qui ne ressemble à aucun autre du genre. En effet, alors que sur les Samsung Gear VR et consorts, c’est le smartphone qui tient lieu d’écran, le Link dispose de son propre affichage, avec deux écrans de 3,6″, offrant chacun une définition de 1080 x 1200 px, pour un champ de vision global de 110° et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Quant à ses dimensions, elles sont de 197,7 x 116,6 x 167,3 mm, pour 554 g sur la balance. Le casque embarque également sa propre batterie de 2800 mAh, qu’il est possible de recharger par le biais d’un port USB Type-C. C’est ce même port qui permet de connecter l’appareil au smartphone.

HTC officialise le casque VR Link

Pour faire fonctionner l’ensemble, il faut relier le Link en filaire au HTC U11. Comme évoqué plus haut, ce smartphone est le seul compatible avec le système à date. Mais il n’est pas aventureux d’imaginer que d’autres suivront. Pour être tout à fait complet, signalons que HTC n’est pas le premier à proposer ce genre de configuration. Il y a un peu plus d’un an, LG avait dégainé un casque-lunettes 360 VR fonctionnant sur le même principe, en étant relié par un câble au LG G5. Néanmoins, les nombreuses lacunes de cette solution ne lui ont pas permis de convaincre.

Pour en revenir au Link, sachez qu’il n’est pas compatible avec la plateforme Google Daydream. En revanche, il l’est bien avec la norme 6DOF (Six Degrees Of Freedom). Pour faire simple, cela signifie que le système laisse l’utilisateur d’un casque virtuel se mouvoir dans l’espace tridimensionnel. Le Link est ainsi livré avec deux contrôleurs surmontés d’une boule lumineuse, à l’instar de ce que propose Sony avec son PS VR. Dans le cas du produit de HTC, le système pour détecter la position de ces lumières (une caméra ?) semble en revanche être intégré directement sur le Link. Il faudra voir ce que cela donne à l’usage, mais le casque se démarque clairement de ce qu’offrent les solutions concurrentes comme le Samsung Gear VR sur le plan technique.

HTC officialise le casque VR Link
On n’en sait guère plus sur ce Link à date. Comme dit en préambule, il est exclusif au Japon pour le moment. Mais ce ne serait pas la première fois que le constructeur taïwanais lance d’abord un produit sur le marché nippon, avant de le commercialiser plus largement par la suite, qu’il conserve ou pas ce nom. Car rappelons que Google a récemment annoncé qu’il travaillait sur un nouveau casque de réalité virtuelle compatible 6DOF et Daydream, et que HTC était son partenaire sur ce projet. Nous devrions donc rapidement voir le Link faire surface en occident, sous une forme ou une autre.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.