LaboFnac

Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro : tout sur les nouveaux fleurons de la marque chinoise

Huawei dévoile aujourd'hui ses nouveaux smartphones, les Mate 30 et Mate 30 Pro. Prix, caractéristiques, système d'exploitation inclus... On vous dit tout.

Dire que la conférence de présentation des nouveaux Huawei Mate 30 était attendue de pied ferme tient du doux euphémisme. D’énormes enjeux se jouent en effet en ce moment pour le fabricant chinois. Cette nouvelle gamme est en effet la première à être pleinement concernée par interdiction faite à Huawei d’utiliser Android dans ses futurs produits.
Si vous n’avez pas suivi le bras de fer rocambolesque entre les gouvernements américain et chinois qui a par ricochet mis le constructeur dans cette situation inconfortable, vous en apprendrez plus en cliquant ici.

Huawei Mate 30 series

© LaboFnac

Pour en revenir à nos Mate 30, l’attente était donc forte autour de l’annonce du jour. D’autant que plusieurs fuites récentes affirmaient que ces modèles n’allaient pas bénéficier des services Google, et donc des applications comme Gmail, Maps, Photos, Play Store, etc. Autant tuer le suspense tout de suite : Richard Yu, le président de Huawei, a soigneusement évité le sujet lors de la conférence, se contentant d’évoquer les services mobiles de Huawei en fin de conférence. Huawei évoque ainsi la sortie de sa série Mate 30 dépourvue des services de Google, mais équipée des Huawei Mobile Services (HMS), donc sous une version d’Android basée sur AOSP avec EMUI 10.

Au-delà de ces considérations, intéressons-nous maintenant à ce que ces deux nouveaux smartphones ont à offrir.

De dos, les Mate 30 ressemblent beaucoup aux Mate 20, avec notamment les modules photo centrés dans un bloc au dos de l’appareil. Sauf que la forme du bloc est cette fois ronde, et non plus carrée.

L’écran du Mate 30 Pro a été baptisé Horizon Display. Il s’agit d’un afficheur Flex OLED (2400 x 1176 pixels sur une diagonale de 6,53 pouces) au ratio 18,4:9, qui se démarque par le fait qu’il occupe les côtés du smartphone. D’après Huawei, l’écran des Galaxy Note 10 de Samsung n’occupe les côté qu’à 45° à 88° du côté. Côté technique, il propose toutes les technologies les plus avancées du moment, avec le HDR (DCI-P3), un nouveau moteur pour le rendu des couleurs (Cinematic Colour). L’écran du Mate 30 mesure quant à lui 6,62 pouces. Ce FullView Display (19,5:9) reste une dalle OLED et affiche 2340 x 1080 pixels. Un lecteur d’empreintes digitales se cache sous l’écran des deux smartphones, qui proposent en complément un système de reconnaissance de visages.

Huawei Mate 30 series

© LaboFnac

L’encoche est plus petite que sur les Mate 20, ce qui ne l’empêche pas d’abriter non seulement l’habituelle caméra frontale, mais aussi une caméra 3D pour le déverrouillage facial et un capteur de gestes. Il est donc maintenant possible de déclencher certaines actions uniquement en faisant des gestes de la main devant l’écran. Une bonne idée en théorie, mais qui devra faire ses preuves à l’usage.

Dans le cas du Mate 30 Pro, son écran Horizon Display implique la disparition des traditionnelles touches de volume et de mise sous tension. Elles sont remplacées par des touches virtuelles. Pour les activer, il suffit de tapoter deux fois sur le côté. L’avantage de cette solution est par exemple de pouvoir désormais placer le bouton de déclenchement de l’appareil photo où bon vous semble sur la tranche. L’encoche est plus petite que sur le Mate 20, ce qui ne l’empêche pas d’abriter non seulement l’habituelle caméra frontale, mais aussi une caméra 3D et un capteur de gestes.

Huawei Mate 30 series

© LaboFnac

L’image toujours à l’honneur

Très attendu sur le terrain de la photographie, Huawei propose là encore un triple module dorsal à l’agencement circulaire. Le premier inclut un capteur de 40 Mpx à la matrice de couleurs revue – à l’instar du P30 Pro – affublé d’une optique équivalente à un 27 mm et ouvrant à f/1.8. Un second module de 16 Mpx profite d’un optique 17 mm ultra grand-angle et d’une ouverture de f/2.2. Un dernier capteur de 8 Mpx, stabilisé, bénéficie d’une optique de 80 mm (f/2.4) conférant au smartphone une effet de zoom optique 3x, et non 5x comme sur le P30 Pro. Huawei promet un zoom numérique 30x pour le compléter, mais aussi la possibilité de prendre des photos en macro dès 2,5 cm de distance. Un mode nuit encore amélioré est également évoqué.

Huawei Mate 30 series

© LaboFnac

Plus que sur les images fixes, Huawei semble cette année miser sur la vidéo et évoque une « Cine Camera », basée sur son module de 40 Mpx. Le fabricant annonce un slow-motion dépassant de loin les 960 fps de la concurrence, avec un mode « Ultra Slow-motion » à 7680 fps. Le smartphone doit par ailleurs permettre de réaliser des vidéos en 4K à 60 fps, avec une sensibilité montrant jusqu’à 51200 ISO, mais aussi de réaliser des time-lapse en 4K et HDR+ et de mieux maîtriser la profondeur de champ avec un bokeh réglable en temps réel. Les promesses ne s’arrêtent pas en si bon chemin et concernent elle d’une stabilisation optique améliorée par le biais d’une intelligence artificielle.

Huawei Mate 30 Series

© LaboFnac

Pour le reste, les deux smartphones proposent des batteries conséquentes de 4500 mAh pour le Pro et 4200 mAh pour le Mate 30. Huawei inaugure une charge rapide (filaire) à 40W, mais aussi un système de charge rapide sans-fil à 27W. Comme son compétiteur Samsung, la marque propose désormais une charge inversée, ce qui permettra d’alimenter divers accessoires en les posant simplement sur la coque du smartphone. Elle est ici baptisée « Wireless Reverse Charge ». Les smartphones sont en outre animés par une puce que l’on connaît depuis l’IFA, le Kirin 990.

Le constructeur promet également que ses smartphones sont loin devant la concurrence en matière de 5G. Ce qui n’est guère étonnant quand on connaît le pedigree du constructeur en matière de technologies réseau.

Prix et disponibilité

Pour finir, le Huawei Mate 30 sera disponible en version 8 Go / 128 Go au tarif de 799 euros. Le Mate 30 Pro coûtera quant à lui 1099 euros en version 8 Go / 256 Go, tandis qu’il faudra débourser 1199 euros pour sa déclinaison 5G.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.