LaboFnac

Huawei P40, P40 Pro et P40 Pro+ : caractéristiques, date de sortie et prix

Comme prévu, Huawei renouvelle ce 26 mars sa gamme de smartphones phare et dévoile non pas deux, mais trois modèles : les P40, P40 Pro et P40 Pro+.

La pandémie de Covid-19 n’aura pas empêché Huawei de donner la conférence programmée ce 26 mars pour présenter ses nouveaux fleurons. Et pour cause. Si elle devait initialement se tenir à Paris en présence de journalistes venus du monde entier, la firme avait finalement modifié ses plans et opté pour un rendez-vous exclusivement en ligne compte tenu du contexte. Nous avons donc pu découvrir sa série P40, composée non pas de deux modèles haut de gamme comme la précédente, mais de trois. Le P40 Lite, déjà disponible, sera ainsi chaperonné par le P40, le P40 Pro et le P40 Pro+.

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

Jusqu’à 5 modules photo au dos, dont des zooms 3x et 10x pour le P40 Pro+

Rentrons directement dans le vif du sujet avec ce qui devrait être le point fort des nouveaux smartphones phare de Huawei, et plus encore pour le P40 Pro+ : la photo. La firme avait déjà bousculé le marché en 2019 avec le zoom périscopique 5X du P30 Pro, et va cette année un peu plus loin encore sur le plus perfectionné des P40. Cette version Pro+ se trouve ainsi dotée non pas d’un, mais de deux téléobjectifs, dont l’un, de type périscopique là encore, offrant un grossissement 10x (équivalent 250 mm) et jusqu’à 100x en hybride. Stabilisé (OIS + AIS) et enrichi d’une fonction de suivi des objets au loin, il est monté sur un capteur de 8 mégapixels et associé à un zoom 3x permettant au P40 Pro+ d’offrir un grossissement intermédiaire plutôt que de s’appuyer sur un zoom numérique à partir du module principal, d’une résolution de 50 mégapixels ici. Celui-ci s’appuie par ailleurs sur un capteur RYYB de 1/1,28 pouce remplaçant donc le filtre vert par du jaune afin de laisser passer davantage de lumière, comme c’était déjà le cas sur les P30 d’ailleurs.

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

À ces trois modules s’ajoutent encore un autre avec optique ultra grand-angle de 40 mégapixels et un dernier doté d’un capteur ToF pour les mesures de profondeur, portant le nombre de modules photo à cinq au dos du P40 Pro+. C’est un de plus que pour le P40 Pro, qui reprend la configuration de son aîné en troquant le double zoom par un unique zoom périscopique 5x  monté sur un capteur RYYB de 12 mégapixels, et promettant tout de même de pousser le grossissement jusqu’à 50x en hybride. Le P40 est quant à lui privé de capteur ToF, mais conserve le même module principal de 50 mégapixels. Il s’accompagne ici d’un zoom optique 3x (équivalent 80 mm) avec capteur de 8 mégapixels et d’un ultra grand-angle (17 mm, f/2.2) avec capteur de 16 mégapixels. Une configuration finalement très proche de ce que propose déjà le P30.

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

Voilà pour l’équipement photo, auquel s’ajoutent évidemment de nombreuses options logicielles, notamment grâce aux capacités accrues du Kirin 990 dans le domaine de l’intelligence artificielle. Nous y reviendrons bien sûr plus en détails par la suite, mais notez pour l’heure que l’IA permettra par exemple de faire disparaître des passants au second plan ou d’éliminer certains reflets, en plus bien sûr d’améliorer les portraits (bokeh, couleur de peau…). Côté vidéo, on notera surtout l’apparition d’un nouveau système de zoom audio et d’un mode ultra slow-motion à 7680 fps qui demandera toutefois de sacrifier la définition. Pas de 8K à attendre dans tous les cas comme sur les Galaxy S20 de Samsung, mais les P40 peuvent tout de même filmer en 4K jusqu’à 60 i/s, et cela à l’arrière comme l’avant d’ailleurs avec leur caméra de 32 mégapixels accompagnée d’un capteur secondaire pour les effets de profondeur.

Un design qui évolue en douceur

Puisque nous évoquons la caméra avant des nouveaux fleurons de Huawei, soulignons qu’elle prend place dans une petite ouverture oblongue dans un coin de l’écran, plutôt que dans une encoche centrale. L’écran diffère par ailleurs d’un modèle à l’autre de la série, ou du moins du P40 au P40 Pro et Pro+ qui proposent tous deux une dalle OLED incurvée sur quatre côtés de 6,58 pouces affichant 2640 x 1200 pixels. Huawei précise en outre qu’elle offre un taux de rafraîchissement de 90 Hz, ce qui n’est pas le cas pour la dalle, OLED également, mais plate, de 6,1 pouces et affichant 2340 x 1080 pixels du P40. À noter qu’un lecteur d’empreintes est intégré à l’écran dans tous les cas, et que celui-ci est annoncé comme 30 % plus rapide que celui des P30.

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

Comme l’an dernier, le “petit” modèle profite d’une construction moins résistante à l’eau, mais a tout de même le mérite d’être certifié IP53. Les P40 Pro et P40 Pro+ sont quant à eux certifiés IP68, et l’on notera en outre que le second se pare d’un dos en céramique noir ou blanc plus résistant que le verre qui enveloppe les deux autres modèles. Huawei a néanmoins fait un effort pour réduire au moins les traces de doigts avec un verre dépoli pour les coloris Silver Frost et Blush Gold des P40 et P40 Pro, également disponibles en Ice White et Deep Sea Blue. À noter que les trois modèles incluent un capot arrondis sur les côtés afin de faciliter leur prise en main.

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

Kirin 990, 5G et EmotionUI 10.1

Au sein de leur châssis tout en rondeurs ou presque pour le P40, les nouveaux fleurons de Huawei incluent donc un Kirin 990, chipset le plus perfectionné à date de la filiale HiSilicon du groupe chinois déjà rencontré à bord des Mate 30. Gravé en 7 nm et couplé à 8 Go de RAM au moins, il inclut un CPU octa-core mêlant quatre Cortex-A76 cadencés entre 2,86 GHz et 2,36 Ghz et quatre Cortex-A55 cadencés à 1,95 GHz auquel s’ajoutent un GPU Mali-G76 MP16, un NPU à trois cœurs, mais aussi un modem Balong offrant aux trois P40 une compatibilité 5G. Il est en outre à noter que les smartphones sont dual-SIM et supportent l’eSIM, même s’ils restent pourvus d’emplacements physiques en attendant la démocratisation de cette dernière. Rappelons au passage que des dossiers sont disponibles pour en apprendre davantage sur l’eSIM et la 5G.

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

Du côté des connectivités toujours, le support du Wi-Fi 6 est également à noter pour l’ensemble de la série qui sera bien évidemment livrée sans les services Google, mais avec Android 10 AOSP revêtu d’EmotionUI 10.1 et assorti des Huawei Mobile Services (HMS) que l’on espère voir se développer rapidement. Le fabricant met en tout cas tout en œuvre pour que les utilisateurs ne manquent de rien.

Alors qu’on le sait déjà au travail sur un moteur de recherche et qu’il a baissé ses commissions pour attirer les développeurs sur son AppGallery, Huawei dévoile aujourd’hui son assistant vocal du nom de Celia. La firme annonce en outre l’arrivée d’une fonction de visioconférence MeeTime ou encore d’un service Huawei Music donnant accès à 1,2 millions d’albums et 600000 artistes pour 9,99 euros/mois avec 3 mois d’essai gratuits. Un service similaire pour la vidéo, logiquement baptisé Huawei Video, a également été évoqué et Huawei rappelle aussi avoir lancé un kit de développement pour son application de cartographie Map en janvier, alors qu’il annonçait justement au même moment un partenariat avec Tom-Tom. Reste désormais à espérer que tous ces efforts porteront leurs fruits, car le système de Huawei reste pour l’heure difficile à recommander…

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

De la charge rapide avec et sans fil

Terminons cette présentation sur un point lui aussi important : la batterie. Elle différera évidemment d’un modèle à l’autre, le P40 s’appuyant sur un accumulateur de 3800 mAh, contre 4200 mAh pour le P40 Pro et le P40 Pro+. Cela reste toutefois à confirmer pour l’instant. Ce qui est sûr en revanche, c’est que les modèles Pro sont nativement compatibles avec la charge sans fil 27W, alors qu’il faudra ajouter une coque pour que le P40 le soit également. Une différence est également à noter pour la charge filaire, laquelle se fait naturellement via un port USB-C dans tous les cas, mais se montre plus rapide sur les P40 Pro et P40 Pro+ (40W) que sur le P40 (22,5W).

Présentation des Huawei P40

© Capture d’écran / Huawei

Prix et disponibilité

Les Huawei P40 et P40 Pro seront disponibles à partir du 7 avril. Le prix public conseillé a été fixé à 799 euros pour le premier, avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage, contre 1099 euros pour le second qui reprend la même capacité de mémoire vive en doublant le stockage. Le lancement du modèle le plus évolué du trio, le P40 Pro+, est en revanche prévu pour plus tard. Huawei reste d’ailleurs assez évasif sur la disponibilité exacte, se contentant d’évoquer le mois de juin. Il faudra par ailleurs compter 1399 euros. À noter que, si la RAM reste là aussi limitée à 8 Go, le stockage passe ici à 512 Go en interne.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.