LaboFnac

Huawei pourrait changer de fournisseur d’écrans OLED

Huawei pourrait se détourner de Samsung et LG pour ses prochains écrans OLED. Le géant chinois se tournerait vers le fournisseur BOE et réduirait sa dépendance vis-à-vis de ses rivaux.

Ce n’est un secret pour personne, Huawei a de grandes ambitions et se rêve en numéro un mondial du marché des smartphones. La prédiction du fabricant chinois pouvait faire sourire il y a encore quelques années, mais Huawei est aujourd’hui une marque forte derrière Samsung et Apple. Il ne sera pas facile pour la firme de Shenzhen de dépasser ces deux géants, mais force est de constater qu’elle se rapproche toujours plus de la firme de Cupertino et de son objectif.

Test Huawei P20 Pro

Écran du Huawei P20 Pro © LaboFnac

À l’instar de ses deux rivaux, Huawei conçoit ses propres puces Kirin via sa filiale HiSilicon, mais fait aussi appel à des concurrents pour certains composants. La pratique est courante, on sait que Sony fournit ses capteurs photo à tous les fabricants de smartphones et Samsung avait par exemple intérêt à ce l’iPhone X soit un succès. Depuis quelques années, Samsung et LG sont des références dans la fabrication d’écrans OLED et pendant qu’Apple se fournit chez son principal rival, Huawei fait appel à LG pour les dalles de ses appareils.

Une situation qui pourrait très bientôt changer si l’on en croit les informations du site ETNews. L’actuel numéro trois mondial des smartphones devrait se tourner vers le fournisseur BOE. Cette entreprise chinoise est le troisième fabricant mondial d’écrans et a déjà fait ses preuves sur le marché du LCD. Toutefois, les écrans OLED sont difficiles à produire et BOE à moins de références dans ce domaine. Le fournisseur pourrait profiter de ce rapprochement pour prendre une nouvelle dimension.

Huawei veut renforcer son indépendance

La source d’ETNews assure que le fabricant et Huawei ont déjà conclu un accord pour lancer un smartphone au second semestre 2018. Le Huawei Mate 20 Pro pourrait être le premier à bénéficier de ce changement stratégique qui doit permettre à la marque chinoise de renforcer son indépendance. On a pu voir avec le cas ZTE qu’une trop grande dépendance pouvait être un risque pour les fabricants de smartphones. Huawei semble d’ailleurs prendre le sujet très au sérieux tant sur le plan matériel que logiciel.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.