LaboFnac

Huawei progresse encore et menace Samsung sur le marché du smartphone

Les ventes de smartphones ont baissé au troisième trimestre, sans toutefois empêcher la progression de Huawei. Le constructeur chinois continue son impressionnante ascension en devançant une nouvelle fois Apple et en mettant la pression sur le leader Samsung. Un autre chinois, Xiaomi, tire son épingle du jeu.

Les smartphones se vendent toujours par centaine de millions dans le monde, mais le nombre a tendance à baisser depuis quelques mois. Au troisième trimestre 2018, 355,2 millions d’appareils ont trouvé preneur, soit une baisse de 6 % sur un an. Il s’agit du quatrième trimestre consécutif de baisse sur le marché mondial des smartphones, ce qui soulève de nombreuses questions sur l’avenir de ce marché, selon le cabinet IDC. Ce dernier se montre enthousiaste et assure qu’il « renouera avec la croissance 2019 » bien qu’il soit encore trop tôt « pour dire à quoi ressemble cette croissance ».

En attendant de voir à quoi ressemblera cette nouvelle année qui sera marquée par l’arrivée des premiers smartphones 5G, des appareils pliables et d’une possible disparition de l’encoche, les constructeurs chinois ont le sourire et les historiques font grise mine. Toujours leader, Samsung reste solide avec 20,3 % de part de marché et 72,2 millions de smartphones vendus, mais perd du terrain. Les ventes du géant sud-coréen ont chuté de 13,4 %, l’obligeant à regarder dans le rétroviseur afin de surveiller Huawei.

IDC smartphones Q3 2018

© IDC

Huawei fait plus que de l’ombre à Samsung

Longtemps habitué à voir une pomme lui tenir tête – et à le bousculer sur le segment haut de gamme – Samsung voit Huawei confirmer sa deuxième place et continuer à progresser. L’ambitieux constructeur chinois se rêve en numéro un mondial et a joint les actes à la parole durant l’été en délogeant Apple. Huawei regarde désormais devant et concentre aujourd’hui 14,6 % (contre 15,9 % au deuxième trimestre) avec 52 millions de smartphones écoulés. Une performance qui ne lui permet pas encore de titiller Samsung, mais les tendances sont diamétralement opposées. Alors que celles de Samsung sont en baisse (-13,4 %), Huawei a vu ses livraisons augmenter de 32,9 % au troisième trimestre, alors même que le marché américain lui reste difficilement accessible. Il s’agit d’une progression record sur ce marché saturé. Si les Galaxy S9 et Galaxy Note 9 restent des valeurs sûres sur Android et le secteur du haut de gamme, Huawei se montre particulièrement compétitif avec sa série P et ses nouveaux Mate. Des modèles qui sont accompagnés par les smartphones Honor, une marque « jeune » elle aussi en grande forme.

Outre le haut de gamme, le rapport qualité-prix des marques chinoises oblige un leader historique comme Samsung à se réinventer. Ce dernier a récemment décidé de davantage miser sur les Galaxy A – tels que le Galaxy A7 ou le Galaxy A9 – pour revenir dans la course du milieu de gamme. La bonne forme de Huawei lui permet d’être pour la deuxième fois d’affilée devant Apple. La situation de Cupertino reste néanmoins confortable et relativement stable (+0,5 % par rapport à 2017) avec 46,9 millions d’iPhone écoulés lors du troisième trimestre.

IDC smartphones Q3 2018

© IDC

Apple attend la fin d’année, Xiaomi progresse

Apple a une part de marché de 13,2 % et on attendra surtout de voir la période de Noël pour juger les nouveaux iPhone (Xs Max, Xs et Max). Ces derniers devraient permettre à Apple de repasser devant Huawei sur cette période. La baisse de prix des anciens modèles (iPhone 7 et 8) devrait aussi permettre à Cupertino de soigner ses ventes, même s’il faudra désormais se passer des chiffres d’Apple. Le géant californien a décidé de ne plus communiquer sur les ventes de ses appareils, une décision finalement peu surprenante. Les derniers résultats d’Apple ont montré que ses ventes restent stables ou reculent, ce que le groupe californien compense par une hausse du prix moyen de son appareil phare. Conscient qu’une guerre des chiffres n’est pas une priorité – Apple est absent de l’entrée et milieu de gamme contrairement à ses principaux rivaux sous Android – l’américain a préféré se retirer de cette course.

Derrière ce trio incontournable, deux marques chinoises se démarquent. Xiaomi affiche une belle progression (+21,2 % sur un an) avec 34,3 millions de smartphones écoulés. La part de marché de la marque officiellement disponible en France depuis quelques mois s’approche des 10 % (9,7 %) grâce à des smartphones tels que les Redmi 5A, Redmi 5 Plus et Redmi Note 5, ainsi que des modèles plus récents comme les Redmi 6/A/Pro qui ont pris la relève. La marque a notamment progressé en Inde, Indonésie ainsi qu’en Espagne. Enfin, Oppo recule légèrement (- 2,1 % sur un et 29,9 millions d’appareils livrés) et semble payer son nouveau virage plus haut de gamme avec les lancements successifs des Find X et R17.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.