LaboFnac

Huawei réagit officiellement à la décision d’ARM et lui apporte son soutien

La société britannique ARM a récemment décidé de suspendre ses relations avec Huawei. Un nouveau coup dur pour le constructeur chinois qui a décidé de réagir officiellement à cette décision.

Déjà dans une posture délicate suite à la décision de Google de le priver de sa licence Android, Huawei a également vu ARM prendre ses distances. Moins connu du grand public, le choix de la société britannique pourrait toutefois poser des problèmes encore plus graves au géant chinois des télécoms. Spécialiste en design de processeurs, l’activité d’ARM a des répercussions sur l’ensemble du secteur. Si elle ne produit pas de processeurs, la firme britannique propose des licences qui sont utilisées par la quasi-totalité du marché, dont Samsung, Apple ou Huawei.

Huawei Kirin 980

© Huawei

Pour de nombreux observateurs, ARM est tout simplement « irremplaçable ». Le fait de ne plus collaborer avec Huawei pourrait en effet mettre en péril une partie de l’activité du fabricant et l’avenir de ses puces Kirin. Face à la situation, Huawei a décidé de réagir officiellement et de soutenir son partenaire :

« Après la décision du Département du Commerce des États-Unis d’ajouter Huawei à la « Liste des Entités », notre production et chaîne d’approvisionnement sont en conformité avec toutes les lois et régulations applicables, et toutes nos opérations continuent normalement. Pour le moment, notre fournisseur ARM est en train de prendre connaissance et d’évaluer l’impact de cette décision du Département du Commerce, et communique activement avec le gouvernement américain. Nous comprenons pleinement leur démarche et les soutenons. Récemment, un grand nombre de partenaires ont décidé de continuer leur collaboration avec Huawei et de nous soutenir. Nous leur sommes infiniment reconnaissants. Ceci étant, Huawei continuera de collaborer avec ses partenaires pour protéger les intérêts de nos clients et utilisateurs à travers le monde, préserver l’ordre sur le marché, et assurer le développement de notre industrie dans de bonnes conditions ».

ARM, un partenaire indispensable et incontournable

Ces derniers jours, plusieurs entreprises ont décidé de cesser ou ralentir leur collaboration avec le géant chinois. Parmi cette liste, on retrouve des sociétés comme Microsoft, Intel, Qualcomm ou encore Panasonic. Huawei a également été banni par la SD Association, perdant ainsi son droit de proposer le support des cartes SD et microSD sur ses appareils.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.