LaboFnac

Huawei serait proche de vendre Honor pour près de 13 milliards d’euros

Évoquée depuis quelques semaines, la vente de la division Honor est plus que jamais d'actualité. Huawei envisage de céder sa marque fille pour 12,9 milliards d'euros, annonce Reuters.

Honor vient de présenter son Honor 10X Lite et la jeune marque devrait bientôt prendre ses distances avec Huawei. L’agence Reuters fait savoir que le géant chinois envisage de céder sa division de smartphones à petit prix à un consortium chinois, mené par Digital China (une participation de 15 % est évoquée) et la ville de Shenzhen. L’ensemble de l’opération est évaluée à 100 milliards de yuans, soit environ 12,9 milliards d’euros. L’officialisation de cette vente pourrait intervenir dès ce dimanche.

Honor 20 Pro

@ Labo Fnac

Lancée en 2013, Honor devait permettre à Huawei de séduire « les jeunes » en proposant des smartphones abordables sur différents marchés. La marque s’est rapidement imposée à l’international en aidant Huawei à devenir le deuxième fabricant mondial de smartphones, mais elle est aujourd’hui affectée par les sanctions américaines. Huawei est en effet dans le viseur des États-Unis depuis plusieurs mois et cette situation freine les ambitions du géant chinois qui n’a pu se maintenir à la première place sur le marché du smartphone. En plus des menaces qui pèsent sur ses composants, le groupe est privé des services Google depuis plusieurs mois et cette absence perturbe ses ventes dans des zones de ventes clés comme l’Europe. Selon Canalys, les smartphones de la marque Honor ont représenté 26 % des ventes globales de Huawei (51,7 millions de smartphones) au troisième trimestre.

La vente pourrait être officialisée dès dimanche

Il est en effet compliqué pour des appareils qui misent sur le rapport qualité-prix de se distinguer sur un segment où la concurrence chinoise est rude. Outre Huawei/Honor, les marques Xiaomi, Oppo ou Vivo ont progressé tandis que le Coréen Samsung s’oppose avec ses Galaxy A. Les sources citées par Reuters assurent que Huawei « a décidé de se réorganiser » en se concentrant sur des modèles haut de gamme, comme le Mate 40 Pro. La vente de Honor pourrait permettre à la marque de passer sous les radars des États-Unis et d’échapper aux sanctions. Une situation qui permettrait de relancer la marque tandis que Huawei y voit l’opportunité de renflouer ses caisses.

La firme de Shenzhen prévoirait de céder la quasi-totalité des actifs au consortium. La marque, la branche R&D (recherche et développement) et l’activité de gestion de la chaîne d’approvisionnement seraient concernées. On peut néanmoins s’interroger sur l’avenir des terminaux Honor, ces derniers ayant l’habitude de réutiliser les technologies embarquées dans ceux de la maison-mère.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.