LaboFnac

Huawei : les ventes de smartphones en baisse de 20 % en France

Les sanctions américaines ne sont pas sans conséquence sur l'activité de Huawei. Le site Bloomberg rapporte que les ventes de smartphones du constructeur chinois ont baissé en Europe, et notamment en France.

Les tensions entre Pékin et Washington continuent de perturber les plans de Huawei. Déjà dans le collimateur des autorités américaines, le décret signé par Donald Trump a fait prendre une nouvelle tournure aux événements. Lâché par ses partenaires et fournisseurs, privé de la licence Android, accusé d’espionnage pour le compte de la Chine et écarté de certains marchés de la 5G, le géant chinois vit une crise sans précédent et cela commence à affecter ses résultats.

Huawei Mate 20 Pro

© LaboFnac

Après une année 2018 exceptionnelle, qui a vu Huawei enregistrer une hausse de 25 % de son bénéfice net, le groupe a démarré 2019 avec beaucoup d’ambitions. Mais les récentes décisions des autorités américaines ont conduit le fabricant à revoir ses positions. Fin mai, nous notions que les déboires de Huawei risquaient de profiter à Samsung, lui permettant de confirmer sa domination sur le marché du smartphone, et cela semble se confirmer.

Une baisse des ventes de smartphones de 20 % en France

Le site Bloomberg rapporte que les acheteurs de smartphones se montrent prudents depuis que Google a décidé de suspendre ses relations avec le géant chinois. Absent du marché américain, Huawei est incontournable en Europe et la décision des États-Unis commence à avoir un impact sur les ventes dans plusieurs pays. Au Royaume-Uni, de nombreux utilisateurs souhaitent troquer leur appareil Huawei contre un modèle d’un autre fabricant et plusieurs opérateurs ont décidé d’exclure de leurs précommandes les smartphones compatibles 5G de la marque chinoise.

En France, les ventes de smartphones Huawei auraient reculé de 20 % suite au placement du fabricant sur liste noire par le gouvernement américain, indique Bloomberg. Les modèles haut de la gamme seraient les principaux concernés. Le quotidien Le Figaro évoque également sur son site « des baisses de 20 % à 30 % » dans les boutiques de certains opérateurs. La chute des ventes peut s’expliquer par une crainte des consommateurs de voir leur smartphone devenir rapidement obsolète, même si Huawei se veut rassurant à ce sujet. À l’échelle mondiale, il est encore trop tôt pour savoir si le géant chinois perd du terrain. Cela pourrait dépendre de la suite donnée par les autorités américaines ou du plan B de Huawei qui espère toujours continuer sa progression.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.