LaboFnac

Huawei veut connecter 1,2 milliard de vaches

Huawei a récemment présenté ses projets de connexion des bovins, avec un capteur à placer autour du cou des vaches.

Huawei, l’entreprise chinoise connue du grand public pour ses bons smartphones, est au départ un acteur du monde des télécoms, proposant des technologies d’échange de données, des antennes, des routeurs… Et son nouveau cheval de bataille, c’est la connexion du bétail.

Lors du Global Mobile Broadband Forum de Londres, le constructeur a présenté une solution proposant d’équiper des bovins d’un petit boîtier à porter autour du cou, et contenant un GPS, un capteur de température ainsi qu’une carte SIM 4G. Cette solution est proposée à 45 dollars la première année, puis 10 dollars par an, pour un remplacement de batterie estimé à 5 ans après la mise en service. En Chine, cette solution est déjà commercialisée et équipe 5000 animaux.

Évidemment, Huawei vante les mérites de sa solution, sans oublier de brosser l’animal dans le sens du poil. Il s’agit donc, à l’écouter, de contrôler la santé de la bête, et de le localiser. De bien nobles volontés, qu’il faudra néanmoins conjuguer avec des objectifs de productivité toujours plus intenses, notamment dans l’industrie laitière qui est particulièrement visée par ce type de dispositif. Et par la volonté de faire croître les opérateurs 4G.

Après les vaches, Huawei souhaiterait d’ailleurs connecter les moutons, avec des tests qui ont d’ores et déjà lieu en Norvège. Au passage, Huawei n’est bien évidemment pas seul au travail sur l’agriculture connectée et des dispositifs similaires ont récemment été présentés, comme ceux de Medria qui permettent d’optimiser l’alimentation ou contrôler le vêlage.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.