LaboFnac

IFA 2017 – Huawei Kirin 970, le premier processeur mobile dédié à l’intelligence artificielle

Huawei a profité de l'IFA de Berlin pour présenter non pas un produit, mais un composant. Et pas n'importe quel composant puisqu'il s'agit de la puce mobile Kirin 970, soit le chipset qui animera le Mate 10 à venir en octobre, et sans doute le prochain smartphone de la série P en 2018. Présentations.

Pour une fois, Huawei n’avait pas de produit à présenter dans le cadre d’un grand salon international. Mais ce n’est pas pour autant que le fabricant chinois est venu les mains vides à l’IFA de Berlin. Il a en effet présenté la puce mobile (chipset) Kirin 970. Une annonce qui ne concerne pas forcément que les technophiles dans la mesure où cette puce sera sans aucun doute présente dans les deux prochains représentant des gammes les plus huppées de Huawei, à savoir les Mate et les P. Et si pour cette dernière, il faudra attendre 2018, le Mate 10 devrait lui être présenté dans quelques semaines seulement.

Huawei Kirin 970

Pour l’occasion, c’est de nouveau Richard Yu, le CEO de Huawei, qui est monté sur scène pour vanter les mérites du Kirin 970. Il s’agit d’une puce dotée de deux groupes de 4 coeurs : A73 à 2,4 GHz et A53 à 1,8 GHz, fréquence maximale de 2,4 GHz. Une configuration identique au Kirin 960, mais qui est cette fois gravée en 10 nm, contre 16 nm pour la précédente référence. Ce procédé permet théoriquement de baisser la consommation de 20%, tout en réduisant la taille de 40% et en améliorant les performances de 20%.

Huawei Kirin 970

Comme tout chipset qui se respecte, le dernier-né des Kirin embarque aussi une puce graphique, la Mali G72, plus performante de 20%, et moins gourmande, de 50%. Pour la photo, Huawei a ajouté un Dual ISP (Image Signal Processor), qui promet d’améliorer le focus, le temps de réponse, la gestion du mouvement et les performances en basse luminosité. Ci-dessous, vous trouverez l’exemple donné par le fabricant pour démontrer la supériorité de sa technologie sur ce que propose la concurrence. Le nouveau chipset sera aussi le premier à intégrer un modem 4G cat 18, capable d’atteindre des débits théoriques vertigineux de 1,2 Gbps. Ce modem propose aussi la 4G pour les deux cartes SIM, avec VoLTE pour chacune également.

Huawei Kirin 970

Au-delà de ces évolutions incrémentales aussi appréciables qu’attendues, le Kirin 970 va surtout faire parler de lui pour son Neural Processing Unit (NPU). Il s’agit d’un nouveau composant intégré directement sur le chipset, et entièrement dédié à l’intelligence artificielle. Huawei promet monts et merveilles pour ce composant. Il serait ainsi capable d’améliorer sensiblement plusieurs fonctions, en les exécutant plus rapidement avec moins d’énergie. Ainsi, toujours d’après le fabricant, il ne faudrait que 6 secondes à un appareil équipé d’un Kirin 970 et de son NPU pour faire de la reconnaissance d’image dans 200 photos, contre 120 secondes si l’appareil n’utilise que le CPU.

Huawei Kirin 970

Et pour toutes les applications faisant appel à de l’intelligence artificielle, Huawei promet carrément monts et merveilles, avec des performances « 25 fois meilleures »,  pour une consommation « 50 fois meilleure ». Évidemment, il faudra voir si ces allégations enflammées tiennent toujours lorsque nous testerons les premiers produits embarquant le Kirin 970. Comme évoqué en préambule, l’attente ne sera pas longue puisque Huawei va lever le voile sur le Mate 10 le 23 octobre prochain.

Huawei Kirin 970

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.