LaboFnac

IFA 2017 – Prise en main des Sony Xperia XZ1 et XZ1 Compact

Après avoir officialisé ses nouveaux téléphones, Sony a laissé la presse s'approcher d'eux et a donné un peu de détails sur certaines fonctionnalités. Voici notre première prise en main des Sony Xperia XZ1 et XZ1 Compact.

Sony a donc présenté un peu plus tôt ses nouveaux mobiles : les Xperia XZ1 et XZ1 Compact. Celui qui ne connaitrait pas avec grande précision les gammes de chez Sony pourrait bien se laisser tromper par ces deux produits, qui ne se renouvellent pas en matière de design et d’ergonomie. Certains le reprochent à la marque japonaise, d’autres estiment que le format très rectangulaire est une signature design qui doit perdurer. Ici, il s’agit plutôt d’une affaire de goût, même s’il est vrai que les changements esthétiques aident bien souvent à différencier les gammes. En l’occurence, reconnaitre un XZ d’un XZ1, de loin, parait compliqué. Car hormis l’intégration de trois antennes supplémentaires – deux sur la tranche gauche et une sur la tranche droite – ils se ressemblent beaucoup.

sony xperia xz1

Légère évolution technique

Mais à l’intérieur, les différences sont plutôt nombreuses. Le XZ1 intègre d’abord un chipset encore plus évolué, passant donc du Snapdragon 820 au Snapdragon 835, et l’associant à 4 Go de mémoire RAM au lieu de 3 Go. L’écran IPS conserve une diagonale de 5,2 pouces en définition Full HD mais est cette fois compatible HDR, comme le LG G6 ou le Xperia XZ Premium avant lui. La batterie est revue à la baisse, passant de 2900 à 2700 mAh, et l’appareil photo principal perd aussi quelques mégapixels, à 19 au lieu de 23.

sony xperia xz1

En haut, une antenne se montre sur la tranche

La capture de visages

Et ce dernier changement est dû à une petite innovation. Nous avons ainsi pu apprécier ce capteur MotionEye qui offre la possibilité de s’essayer au 3D Creator. Il s’agit d’une fonction permettant de modéliser un visage ou un objet en 3D, directement depuis l’application photo du smartphone. Il faut tourner autour du sujet, et on obtient les effets de profondeur, puis le rendu des textures, et on doit dire que la fonction est assez ludique. Mais quelle est son utilité ? Chez Sony, on explique qu’il s’agit d’offrir de nouvelles possibilités. Le constructeur a par exemple conclu des accords avec les entreprises Shapeways et Sculpteo, permettant de commander une impression 3D d’un visage ou un objet que vous avez scanné. Il est même possible de le faire soi même, si l’on a une imprimante 3D personnelle.

sony xperia xz1

Après, on trouve évidemment des fonctions de partage sur les réseaux sociaux ou de transfert sur Sketchfab. Il est aussi possible de les transposer en réalité augmentée. Toujours pas convaincu ? Chez Sony, on donne l’exemple du jeu vidéo pour des développements futurs. Ce scan immédiat d’éléments en 3D pourrait par exemple permettre d’insérer sa tête dans un jeu mobile ou un jeu vidéo, afin de vous rendre héros de l’aventure. Le débat est donc ouvert concernant l’utilisation quotidienne d’une telle feature, mais c’est toujours un plus.

Le retour d’un modèle Compact

Sony renoue ici avec les version miniatures grâce au XZ1 Compact, qui était certainement très attendu des fans de la marque. Il doit une grande partie de sa fiche technique au XZ1, même si Sony n’a pas trouvé judicieux d’y intégrer un écran affichant enfin du Full HD. Sur cette dalle de 4,6 pouces, il faut donc se contenter de 720 x 1280 pixels. Pas de HDR non plus – c’est évident – et la vitre a par contre subit un traitement Gorilla Glass 5. Un écran qui laisse, malgré sa définition, une impression de bonne luminosité et de qualité.

sony xperia xz1 compact

En matière de design général, encore une fois, Sony n’a pas jugé bon de changer les choses. On retrouve donc un smartphone que l’on connait bien en main, et un format qui tient parfaitement dans le creux de celle-ci. Il faut savoir aussi que ce XZ1 Compact intègre la même caméra dorsale que le XZ1 et offre les mêmes possibilités de numérisation 3D. Il est donc possible de faire des super slow-motion à 960fps, de profiter de la capture intuitive (il détecte les sourires) ou encore d’effectuer des photos en rafale en AF continu. Très pratique. La caméra frontale arbore une petite particularité, comme on le mentionnait dans l’article de présentation, avec un objectif grand-angle 18 mm pour un champ de vision de 120 degrés.

Notre verdict

Sans nous faire réellement vibrer, Sony met à jour ses gammes habilement, avec un XZ1 qui n’empiète pas sur le territoire du XZ Premium, et un modèle Compact qui risque de charmer les amoureux de petits formats. En plus, la marque offre des fonctionnalités photo et vidéo héritées de son modèle le plus premium, en attendant de prochaines évolutions techniques.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.