LaboFnac

IFA 2018 – Huawei dévoile le processeur des Mate 20 : le Kirin 980

La conférence IFA de Huawei s’est déroulée le 31 août, et l’annonce la plus importante était évidemment celle du Kirin 980. Nouveau processeur haut de gamme de la firme, il équipera notamment les smartphones de la série Mate 20.

À défaut de nouveaux smartphones, Huawei a profité de l’IFA pour dévoiler l’un des principaux composants qui équiperont sa prochaine génération de flagships : le Kirin 980. Cette nouvelle puce appelée à succéder au Kirin 970 équipera d’ailleurs aussi l’intrigant Magic 2 annoncée la veille chez Honor, qui s’était toutefois bien gardé d’en communiquer les caractéristiques. De quoi susciter plus encore la curiosité que ne l’avaient déjà fait les rumeurs auparavant, sans parler des affichages géants qui surplombent les allées du salon. C’est donc une communication rondement menée pour Huawei, mais la nouvelle puce haut de gamme de sa filiale HiSilicon mérite-t-elle autant d’attention ? Une chose est sûre pour l’instant : elle promet beaucoup.

Huawei Kirin 980

© LaboFnac

Plus de puissance, et plus de maîtrise

Première amélioration de ce nouveau Kirin, et ce n’est d’ailleurs pas une surprise puisque Huawai l’avait déjà fait savoir, il sera gravé en 7 nm. Une première, qui devrait toutefois être rapidement suivie par le successeur du Snapdragon 845 de Qualcomm, et que Huawei indique avoir préparée durant 3 ans. Cette finesse de gravure lui a par ailleurs permis d’intégrer 6,9 milliards de transistors à son Kirin 980, et elle serait à elle seule responsable de gains de 20 % en vitesse et de 40 % en efficacité énergétique par rapport au Kirin 970.

Mais Huawei ne s’est évidemment pas arrêté là, et inaugure même une nouvelle organisation inspirée par le big.LITTLE d’ARM pour les cœurs CPU. Ils sont au nombre de huit, et répartis en trois groupes : deux Cortex-A76 cadencés à 2,6 GHz, deux autres à 1,92 GHz et quatre Cortex-A55 cadencés pour leur part à 1,8 GHz. L’intérêt est évidemment de pouvoir ajuster plus finement le niveau de performances en fonction des tâches en cours, et de proposer une meilleure efficacité énergétique : + 58 % en comparaison du CPU du Kirin 970 selon Huawei. Des performances en hausse de 75 % sont également promises, l’intégration des derniers cœurs haute performance d’ARM aidant évidemment aussi.

Meilleur qu’un Snapdragon 845, même en jeu

Huawei ne manque évidemment pas non plus de vanter les performances graphiques du Kirin 980, qu’il annonce jusqu’à 46 % meilleures que celles du précédent modèle grâce au Mali-G76 fourni par ARM également. Le dernier-né de chez HiSilicon parviendrait même à surpasser le Snapdragon 845 et sa puce Adreno avec un framerate plus stable sur les jeux tournant à 60 fps, mais il lui faudrait tout de même l’appui de la fameuse technologie GPU Turbo pour le surpasser en matière de performances brutes.

Double dose d’IA

Comme son prédécesseur, le Kirin 980 mise également beaucoup sur l’intelligence artificielle avec non plus une, mais deux Neural Processing Units (NPU). Elles continueront notamment d’améliorer, à l’aide aussi d’un nouveau processeur d’image plus rapide, la prise de vues. Les scènes et objets pourront être reconnus encore plus rapidement et précisément dans les photos, mais aussi dans les vidéos qui pourront en outre être éditées en temps réel, pour envoyer une personne en mouvement dans un nouveau décor par exemple. Plus besoin de fond vert !

L’IA pourra évidemment servir dans d’autres domaines, et c’est d’ailleurs aussi l’une des clés des progrès annoncés plus tôt pour la fluidité des jeux grâce à ce que Huawei appelle l’AI loading prediciton technology.

LTE cat.21 et 5G en option

On notera pour finir que ce nouveau Kirin apporte également de nombreuses améliorations au rayon des connectivités. Huawei annonce des débits jusqu’à 1,4 Gbps en 4G (LTE cat.21) en combinant agrégation de porteuses, modulation 256QAM et MIMO 4×4 et 2×2, et en profite aussi pour évoquer un modem 5G – le Balong 5000 – qui pourra y être ajouté. Le débit en Wi-Fi progresse également (jusqu’à 1,7 Gbps), tout comme la précision de la localisation GPS.

Huawei propose donc avec ce nouveau Kirin de nombreuses améliorations, et il devrait être possible de les apprécier assez rapidement. Les premiers smartphones équipés seront annoncés dès le 16 octobre à Londres, et il s’agira bien évidemment des Mate 20.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.