LaboFnac

Instagram décide d’abandonner son application Apple Watch

Instagram a décidé d'abandonner son application pour l'Apple Watch, suite aux nouvelles mesures mises en place par la firme de Cupertino. Le réseau social n'est pas le premier à quitter la montre connectée d'Apple.

Elle a écrasé le marché des montres connectées en 2017, mais de nombreuses applications populaires ont fait le choix de se retirer de watchOS ces derniers mois. Instagram est la dernière application majeure à disparaître de l’Apple Watch annonce le site 9to5mac. À partir de la version 39, les membres du réseau social de partage de photos ne pourront plus y accéder depuis leur montre, ils devront passer par un appareil sous iOS.

Apple Watch Series 3 4G

© LaboFnac

Pour le site américain, ce retrait peut s’expliquer par le virage pris par Apple et ses nouvelles restrictions. Depuis le 1er avril, les mises à jour des applications Apple Watch doivent utiliser le SDK watchOS 2 ou supérieur, tandis que les nouvelles applications Watch doivent être proposées avec le SDK watchOS 4. De son côté, l’app d’Instagram a été l’une des premières à arriver sur l’Apple Watch. Elle a été compilée avec WatchKit 1.0, une époque où les applications n’étaient pas natives et avaient besoin de l’iPhone pour fonctionner. Depuis, l’application n’a que très peu évolué et n’a pas profité de nouvelles fonctionnalités. On pense notamment au support vidéo ou à la possibilité d’utiliser une connexion LTE.

Instagram rejoint d’autres grands noms

Son retrait ne surprendra pas les utilisateurs, mais c’est un nouveau coup dur pour Apple. En effet, de plus en plus d’applications ont fait le choix de se retirer de la montre connectée du géant américain. La filiale de Facebook rejoint ainsi Slack, eBay, Amazon, Google Maps ou Twitter.

Des défections à répétition qui traduisent un certain manque d’intérêt pour les montres connectées. Si le marché des wearables est reparti à la hausse en 2017, permettant à Apple de vendre plus de montres que tous les horlogers suisses réunis à la fin de l’année 2017 , il faut rester prudent. La firme de Cupertino s’autoproclame « plus grand fabricant de montres au monde », mais n’a jamais communiqué les chiffres de ventes de ses montres. Son concurrent, Wear OS, espère pour sa part se relancer avec la Developer Preview d’Android P.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.