LaboFnac

Intel dévoile les premiers processeurs Core de 10e génération en 10 nm

Intel annonce officiellement sa nouvelle gamme de processeurs Core de 10e génération. Onze nouveaux processeurs gravés en 10 nm ont été dévoilés, ils équiperont les PC portables de la rentrée et de la fin de l'année.

Attendu depuis de nombreux mois, Ice Lake pointe enfin le bout de son nez. Déjà évoquée au Computex 2019, en même temps que l’annonce du Core i9-9900KS, cette nouvelle génération plusieurs fois repoussée doit permettre à Intel de revenir au premier plan. Le fondeur de Santa Clara n’est en effet plus le leader incontournable qu’il pouvait être il y a encore quelques années, la faute au retour au premier plan d’AMD et la menace Qualcomm avec ses puces Snapdragon dédiées aux ordinateurs portables.

Intel Core 10e génération

© Intel

La réponse du géant de Santa Clara était donc très attendue et celui-ci a pris son temps. Les processeurs Core de 10e génération arrivent en effet avec trois à quatre années de retard. Cette nouvelle gamme est composée de onze processeurs mobiles gravés en 10 nm et se destine aux ordinateurs 2-en-1 et portables. L’ambitieuse plateforme d’Intel apporte avec elle le support du Wi-Fi 6, du Thunderbolt 3 ainsi que des fonctionnalités liées à l’intelligence artificielle et de nouvelles performances graphiques avec Iris.

Les ultrabooks sont notamment la cible de cette nouvelle gamme divisée en deux séries (U et Y) composés de Core i3 (2 coeurs/4 threads et 4 Mo de cache), Core i5 (4 coeurs/8 threads et 6 Mo de cache) et Core i7 (4 coeurs/8 threads et 8 Mo de cache) avec une enveloppe thermique comprise entre 9 et 28 watts.

Intel Core 10e génération

© Intel

Les processeurs de la série U se présentent comme les plus performants avec un TDP ajustable, à l’exception du Core i7-1068G7 qui reste bloqué à 28 watts. À l’opposé, les Core i3, i5 et i7 de la série Y présente une enveloppe thermique comprise entre 9 et 12 watts et se destinent à des machines compactes misant sur l’autonomie.

Intel rend sa gamme difficilement lisible

On note l’arrivée d’une nouvelle dénomination avec l’apparition du suffixe Gx. Comme pour la génération précédente, le premier chiffre de la séquence de quatre chiffres indique la génération du processeur et les trois chiffres suivants correspondent au numéro de référence. Le suffixe Gx sert quant à lui d’identificateur de performance graphique et désigne la nature du GPU intégré. Concrètement, plus le chiffre est grand et plus le circuit graphique intégré sera performant. Le G7 décrit la puce graphique Iris Plus avec 64 unités d’exécution, le G4 se rapporte à une puce Iris Plus avec 48 unités d’exécution et G1 désigne une puce Iris (Intel UHD Graphics avec 32 unités de calculs).

Intel Core 10e génération

© Intel

Une nouvelle nomenclature qui ne facilite pas forcément la compréhension pour le grand public qui voit ainsi débarquer les Core i5-1035G1, Core i5-1035G4 et Core i5-1035G7 dans la série U. On retrouve néanmoins les marques Core i3 (milieu de gamme), Core i5 (milieu-haut de gamme) et Core i7 pour le haut de gamme (sans oublier le très haut de gamme avec les i9).

Intel annonce que les processeurs Ice Lake feront leurs débuts sur des machines proposées d’ici la fin de l’année. Les premiers PC portables devraient être annoncés à la rentrée, à l’occasion de l’IFA, tandis que d’autres attendront la fin d’année pour proposer ces Core 10e génération. Avec ses premiers processeurs gravés en 10 nm, Intel fait un premier pas et occupe le terrain avant l’annonce de ses puces mobiles et desktop (bureau) hautes performances. Le fondeur de Santa Clara n’a, pour l’heure, rien à opposer aux Ryzen de 3e génération d’AMD.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.