LaboFnac

Intel se retire du marché des puces 5G après l’accord Apple-Qualcomm

Alors qu'Apple et Qualcomm viennent de signer un accord-surprise, Intel annonce son retrait du marché des puces 5G pour smartphones.

Quelques heures seulement après l’annonce d’un accord de réconciliation entre Apple et Qualcomm, Intel renonce au marché des puces 5G pour les smartphones. C’est via un communiqué que la firme de Santa Clara explique qu’il va « se retirer de l’activité des modems 5G pour smartphones ». Cette décision brutale apparaît comme une conséquence directe du nouvel accord surprise entre Apple et Qualcomm. Ce dernier change la donne sur le secteur et bouscule les plans d’un Intel qui semblait avoir du mal à respecter son calendrier pour la livraison de sa puce XXM 8160 qui devait prendre place dans les iPhone de 2020 ou 2021.

Le modem XMM 8160 n’équipera pas les iPhone de 2020 © Intel

La décision ne concerne que les modems et Intel explique qu’il étudiera les « opportunités » concernant les puces modem 4G et 5G dans les PC, les objets connectés et d’autres appareils gérant des données, note l’AFP. Le géant de Santa Clara indique également qu’il « continuera à investir dans ses activités dans l’infrastructure des réseaux 5G » et « assurera les commandes de ses clients pour ses modems 4G ». Toutefois, il confirme qu’il ne « prévoit pas de lancer de modems 5G pour smartphone, y compris ceux qui étaient prévus pour 2020 », une référence directe à l’iPhone d’Apple alors qu’Intel se voulait rassurant ces derniers jours.

Intel fait les frais de la réconciliation entre Apple et Qualcomm

Enfin, si la société américaine estime que « dans le domaine des modems smartphones, il est devenu évident qu’il n’y a pas de voie claire vers la rentabilité », Intel confirme que « la 5G est toujours une priorité stratégique ». Le fait d’avoir un accord d’exclusivité avec Apple était une étape importante pour Intel, mais cet abandon n’aura qu’un impact négligeable sur son chiffre d’affaires. Reuters note en effet que « l’enjeu est jugé relativement limité, les puces modems générant des marges inférieures à celles des processeurs ». Intel devrait donner de plus amples informations lors de l’annonce des résultats du premier trimestre 2019. Du côté d’Apple, il est désormais acté que les futurs iPhone seront équipés de puces réseaux conçues par Qualcomm.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.