LaboFnac

Intel va lancer ses premières cartes graphiques dédiées en 2020

Intel a annoncé son intention de se lancer sur le marché des cartes graphiques dédiées. Son premier GPU sortira en 2020 et tentera de concurrencer Nvidia et AMD.

Le fondeur de Santa Clara fête ses 50 ans cette année et a retrouvé son ambition après un début d’année perturbé par la découverte des failles Spectre et Meltdown. Au Computex 2018, Intel a fêté les 40 ans du 8086 avec le Core i7-8086K et dévoilé un processeur de 28 cœurs. De quoi marquer les esprits pour tenir tête à AMD et son Ryzen Threadripper 2 doté de 32 cœurs, mais son rival de toujours jouit d’une certaine avance. Son processeur devrait sortir avant celui d’Intel et il s’agit surtout d’un modèle commercial. Entendez par là qu’il sera disponible au troisième trimestre 2018 quand la bête d’Intel devra revoir sa consommation et son système de refroidissement.

Nvidia Intel

© Creative Commons

Qu’à cela ne tienne, Brian Krzanich et sa firme ne miseront pas que sur les CPU à l’avenir. Sur Twitter, Intel a en effet annoncé l’arrivée de ses processeurs graphiques dédiés en 2020, confirmant ainsi une rumeur qui avait pris de l’ampleur ces derniers mois. Fin 2017, la firme avait annoncé l’arrivée de Raja Koudori, l’ex-architecte de la division GPU d’AMD. Ultra dominateur sur le marché des processeurs, Intel a abandonné depuis plusieurs années le développement de cartes graphiques (GPU) dédiées pour se tourner vers les processeurs graphiques intégrés (iGPU). Ces derniers sont présents dans la plupart de ses processeurs et permettent d’éviter d’utiliser une carte graphique pour un usage bureautique. En revanche, ils sont loin d’offrir des performances équivalentes et ne sont par exemple pas à l’aise dans les jeux vidéos.

Pourquoi Intel débarque sur le marché des GPU ?

Ce segment gaming pourrait intéresser Intel qui s’attire déjà les faveurs des joueurs côté CPU, même si AMD a fortement progressé avec les Ryzen. Le fondeur de Santa Clara retrouverait d’ailleurs la firme de Sunnyvale ainsi que Nvidia sur ce marché. La firme verte brille aussi dans d’autres domaines comme celui de l’IA (et du deep learning) ou des datacenters. Des marchés juteux où les GPU sont très prisées pour leurs capacités de calcul haute performance. Intel devra toutefois faire face à une très forte concurrence, mais le géant américain n’a peut-être plus le choix. S’il reste incontournable sur le marché des processeurs, la concurrence progresse et menace l’ex-numéro un mondial des semi-conducteurs. Outre AMD qui est revenu dans la course, Intel tremble à l’idée de voir Apple concevoir ses propres puces et voit la menace Qualcomm se préciser avec ses puces ARM.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.