LaboFnac

iPhone 12 : Apple met en garde les porteurs de stimulateurs cardiaques

Apple reconnaît que ses iPhone 12 sont susceptibles de gêner le bon fonctionnement des appareils médicaux. Une étude publiée il y a quelques semaines avait alerté sur les risques d'interférences causés par le dernier smartphone du fabricant américain.

Toujours plus perfectionnés, les iPhone 12 marquent une rupture avec les modèles précédents et cela n’est pas forcément une bonne nouvelle pour tous les utilisateurs. Le site MacRumors relève qu’Apple a récemment mis à jour le guide de l’utilisateur de son smartphone pour alerter sur les risques d’interférences avec des appareils médicaux. « L’iPhone contient des aimants ainsi que des composants et radios qui émettent des champs électromagnétiques. Ces aimants et champs électromagnétiques peuvent interférer avec des appareils médicaux tels que les stimulateurs cardiaques et les défibrillateurs », peut-on lire sur le site du géant américain.

Apple iPhone 12 défibrillateur

© 2021 Published by Elsevier Inc. on behalf of Heart Rhythm Society

Une page « À propos » permet d’en savoir davantage sur les interférences causées par ses l’iPhone 12, 12 mini, 12 Pro et 12 Pro Max ainsi que les accessoires MagSafe. Comme les smartphones, ces derniers contiennent des aimants tandis que les chargeurs MagSafe et MagSafe Duo contiennent des émetteurs. Selon Apple, ces « aimants et ces champs électromagnétiques sont susceptibles de gêner le bon fonctionnement des appareils médicaux ».

Que doivent faire les porteurs de stimulateurs cardiaques ?

La firme de Cupertino recommande aux personnes concernées de garder une distance d’au moins 15 cm ou 30 cm en cas de charge sans-fil entre leur dispositif médical et ses produits (iPhone 12 et accessoires MagSafe). Pour autant, Apple ne se veut pas alarmiste et estime que « bien que tous les modèles d’iPhone 12 contiennent davantage d’aimants » que les modèles précédents, ces nouveaux appareils « ne sont pas censés présenter un plus grand risque d’interférences magnétiques » avec ces implants médicaux. Toutefois, il est également conseillé de consulter son médecin ou le fabricant de l’appareil médical pour obtenir des consignes spécifiques.

Apple iPhone 12 MagSafe

© Apple

Apparue en 2006 sur les MacBook Pro, la technologie MagSafe a fait un retour remarqué en octobre 2020 sur tous les modèles d’iPhone 12. Remis au goût du jour, le connecteur magnétique de Cupertino utilise un système à base d’aimants qui peut poser problème aux porteurs de stimulateurs cardiaques. La communication d’Apple à ce sujet intervient d’ailleurs quelques semaines après la publication d’une étude indiquant que les aimants MagSafe de l’iPhone 12 pouvaient désactiver un dispositif médical. Publiée par la revue médicale Heart Rhythm, cette étude menée par des cardiologues a mis en évidence le fait qu’un iPhone 12 suspende l’activité d’un défibrillateur cardiaque Medtronic lorsqu’il est placé au niveau de la poitrine. Ce phénomène a été observé plusieurs fois, en plaçant le smartphone dans différentes positions.

Pour l’heure, cela ne suffit pas à prouver que ce nouvel iPhone est plus dangereux que d’autres smartphones. La marque à la pomme n’est d’ailleurs pas la seule concernée, de nombreux appareils étant susceptibles de perturber le fonctionnement des stimulateurs cardiaques. Apple a préféré limiter les risques et prendre les devants en confirmant ce problème.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.