LaboFnac

iPhone : LG rejoindrait Samsung pour fournir des écrans OLED à Apple

Samsung et LG se partageraient la production d’écrans OLED pour les iPhone Xs et Xs Max. La décision doit permettre à Apple de réduire sa dépendance vis-à-vis de son principal concurrent sur le marché des smartphones.

Évoqué depuis de nombreux mois, le rapprochement entre Apple et LG semble se confirmer. Selon le Korea Herald et Electronic Times (via Reuters), LG Display a été choisi comme second fournisseur d’écrans à diodes électroluminescentes organiques (OLED) pour les iPhone. Cette année, la firme de Cupertino a dévoilé deux smartphones équipés de la technologie OLED, les iPhone Xs et Xs Max. Le premier se présente comme le successeur de l’iPhone X avec son écran de 5,8 pouces alors que le Xs Max est le plus grand smartphone jamais lancé par Apple avec son écran de 6,5 pouces.

Apple iPhone Xs

Les nouveaux iPhone Xs et Xs Max sont équipés d’écran OLED © Apple

Fin de l’exclusivité pour Samsung ?

Jusqu’à présent, Samsung Display était l’unique pourvoyeur d’Apple en écrans OLED. Une situation délicate pour le Sud-Coréen qui a vu la production d’iPhone X ralentir et s’est retrouvé avec un surplus d’écrans, mais surtout pour Apple qui voit en Samsung son principal concurrent sur le marché des smartphones. Pour réduire sa dépendance et avant de – sans doute – proposer des écrans OLED sur tous les iPhone en 2019, Apple se cherche un nouveau partenaire depuis quelques mois. Toutefois, les candidats ne sont pas nombreux et le seul à être en mesure de répondre à l’appel du géant californien est LG. Déjà leader dans la production de dalle LCD, le rival de Samsung est aussi spécialiste de la technologie OLED, mais un tel rapprochement est compliqué à mettre en place.

Un accord gagnant-gagnant pour Apple et LG

L’entreprise sud-coréenne a du mal à passer à la production de masse et à répondre aux exigences d’Apple. Après des mois de tâtonnements, les écrans OLED de LG auraient finalement passé les tests de qualité de Cupertino, permettant à Apple de donner un accord pour lancer la production. Pour l’utilisateur, le changement ne devrait pas avoir d’incidence, mais il est particulièrement intéressant pour la société de Tim Cook et celle fondée par Koo In-hwoi. En se tournant exclusivement vers Samsung pour l’iPhone X, Apple a réduit sa marge de négociation et cédé aux exigences de son rival sud-coréen. Chaque écran du modèle anniversaire aujourd’hui disparu du catalogue d’Apple était facturé 110 dollars.

Avec un second fournisseur, Apple retrouve du poids dans les négociations et réduit sa dépendance. Du côté de LG, cet accord lui permet d’avoir un prestigieux partenaire et surtout de mieux concurrencer un Samsung qui contrôle 95 % du marché des écrans OLED. À noter qu’un troisième acteur, le chinois BOE, tente de se faire une place et pourrait bientôt équiper les appareils de Huawei.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.