LaboFnac

iPhone X : Apple aurait remboursé 683 millions de dollars à Samsung

Apple aurait remboursé 683 millions de dollars à Samsung suite aux ventes décevantes de l'iPhone X. Le géant sud-coréen avait passé à un accord avec son rival pour la fabrication des écrans OLED destinés à l'iPhone anniversaire.

L’iPhone X n’a pas complètement répondu aux attentes et cela coûte cher à Apple. Rapidement qualifié de flop, le modèle anniversaire n’a pourtant pas été un échec pour la firme californienne. Alors que Tim Cook s’est toujours montré rassurant à ce sujet – sans donner de détails – plusieurs études ont démontré que l’iPhone X avait fortement contribué aux résultats d’Apple. Néanmoins, la firme américaine fait face à un recul de ses ventes depuis plusieurs mois et s’attendait à mieux de la part de son terminal.

iPhone X

© Fahim Alloul / LaboFnac

Début 2018, nous rapportions qu’Apple avait décidé de ralentir le rythme de production d’iPhone X. Une décision lourde de conséquences pour l’entreprise américaine, ainsi que pour ses principaux fournisseurs, tel Samsung. Le géant sud-coréen, référence dans la fabrication d’écrans OLED, n’avait pas hésité à répondre à l’appel de son grand rival pour lui fournir desdites dalles. Un accord au prix fort, chaque écran étant facturé 110 dollars, qui s’est accompagné de quelques privilèges pour Apple.

La firme sud-coréenne avait en effet fait le choix d’adapter ses lignes de production pour répondre aux exigences de son célèbre client. Toutefois, la décision de réduire de 50 % la production de l’iPhone X a mis Samsung dans l’embarras. Le numéro un du smartphone s’est très vite retrouvé avec un trop-plein d’écrans OLED et cela a fini par avoir un impact sur ses résultats. Samsung avait évoqué dès le printemps 2018 la « faible demande » d’écrans iPhone X, mais le groupe coréen avait anticipé cette éventualité.

Samsung et Apple, concurrents et partenaires

Un an plus tard, des analystes ont confié à Reuters que Samsung avait reçu un chèque d’environ 800 milliards de won (683 millions de dollars) de la part d’Apple. Un remboursement justifié par le fait qu’Apple n’a pas atteint l’objectif de ventes sur lequel les deux parties s’étaient entendues. Cette rentrée d’argent n’est toutefois pas suffisante pour permettre à Samsung de soigner son deuxième trimestre 2019. La firme vient d’annoncer qu’elle prévoyait une chute de 56 % de son résultat opérationnel par rapport à l’année dernière. Cette forte baisse s’explique notamment par l’affaire Huawei et confirme que Samsung ne profite pas nécessairement des échecs ou difficultés de Huawei et Apple.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.