LaboFnac

Le jeu vidéo brille dans les résultats financiers de Sony

Pour ceux qui en doutaient encore, Sony Interactive Entertainment, la division jeu de Sony, se porte particulièrement bien. Les résultats financiers publiés la nuit dernière traduisent d'ailleurs d'une forte augmentation de son chiffre d'affaires et de son bénéfice opérationnel par rapport à la même période en 2016.

C’est au tour de Sony de préciser ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l’exercice fiscal en cours. La société japonaise a encore réalisé une excellente période, comme en atteste le compte-rendu publié dans la nuit. La division jeu vidéo n’est d’ailleurs pas très étrangère aux résultats en nette hausse que connaît le constructeur.

Playstation 4 Pro

Chiffre d’affaires comme bénéfice opérationnel affichent des voyants bien au vert : pour ce dernier trimestre, 718 milliards de yens ont été engrangés (soit 6,5 milliards de dollars ou 5,2 milliards d’euros) en CA, alors que le bénéfice opérationnel s’élève à 85,4 milliards de yens (soit 778 millions de dollars ou 622 millions d’euros). Tout cela à ranger dans la division gaming de Sony, donc.

Les ventes de jeux à la fête

D’excellents chiffres qui sont respectivement en hausse de 16,2 % et 50 % par rapport à la même période l’année passée. Au rang des meilleurs élèves, on retrouve les ventes de jeux. Elles ont fait un bond de 71 % sur la période octobre-décembre, par rapport à ce même trimestre en 2016. Cela représente 300,4 milliards de yens (soit 2,2 milliards d’euros), et s’explique par rapport par un taux de change favorable, ainsi que par un parc installé de console particulièrement important : 76,5 millions d’unités se sont ainsi écoulées dans le monde entier.

Les consoles présentent toutefois des chiffres un peu en retrait par rapport à l’année passée. On parle ainsi de 9 millions de PlayStation 4 vendues, contre 9,7 millions en fin d’année 2016. Cela veut donc dire 270,6 milliards de yens liés à ce segment cette année (soit 2,5 milliards de dollars ou environ 2 milliards d’euros). Globalement, toutes les divisions de la Sony Corporation sont bénéficiaires. Le « Game & Networks Services », les jeux en somme, reste en revanche l’activité la plus lucrative de la marque pour ce troisième trimestre, et s’inscrit comme la seconde puissance depuis le premier trimestre de l’année fiscale en cours. Seuls les semi-conducteurs affichent un meilleur bénéfice opérationnel.

God of War PlayStation Sony

Sony voit grand avec le jeu vidéo

Pour la totalité de l’année fiscale en cours, Sony attend de sa division jeux vidéo un chiffre d’affaires de 1 940 milliards de yens (14,1 milliards d’euros), contre 2 000 milliards de yens (14,5 milliards d’euros) sur les prévisions initiales. Une modification qui entre en corrélation avec « le changement de dates de sortie de certains titres« . On peut tout logiquement déduire qu’un jeu comme God of War était initialement prévu pour sortir avant la fin de l’exercice fiscal et que son rapport à entraîné une révision des objectifs. D’autre part, la société a indiqué qu’un nombre « plus important que prévu de consoles s’est vendu durant les périodes promotionnelles« . Une indication qui pourra en faire sourire plus d’un.

Pourtant, le bénéfice opérationnel attendu reste encore affiché à 180 milliards de yens (soit 1,6 million de dollars ou 1,28 million d’euros). Des prévisions qui restent toutefois les importantes, toutes divisions confondues. Il ne reste plus qu’à attendre la fin d’année fiscale pour voir si Sony obtiendra autant que prévu, même si tous les indicateurs semblent positifs.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.