LaboFnac

Jeux mobiles : les dépenses dépasseraient les 120 milliards de dollars en 2021

Le succès des jeux mobiles ne se dément pas et son industrie devrait générer plus de 120 milliards de dollars en 2021. Selon App Annie, cette progression s’explique par une offre toujours plus vaste.

Le marché des jeux mobiles ne connaît pas la crise et la pandémie a même participé à sa progression. Spécialiste de l’analyse des applications, App Annie revient sur le premier semestre 2021 d’un secteur en pleine progression, qui devrait générer plus de 120 milliards de dollars cette année. L’industrie du jeu mobile a dégagé plus de 1,7 milliard de dollars par semaine au premier semestre 2021, tirant son épingle du jeu sur un marché vidéoludique qui sort d’une année record. Les nouvelles données d’App Annie révèlent que les joueurs ont dépensé 3,1 fois plus sur mobile que sur console au premier semestre 2021. Au cours de cette période, les joueurs dépensaient 4,4 fois plus dans les jeux qu’en 2014.

Jeu mobile smartphones

© Creative commons

Les dépenses dans les jeux mobiles s’envolent depuis la crise sanitaire

Déjà en très grande forme, les jeux mobiles ont pleinement profité de la crise liée au Covid-19. Les dépenses sont passées de 1 milliard par semaine en mars 2020 à 1,7 milliard de dollars en juin 2021, soit 40 % de plus qu’avant la pandémie. Au cours des six premiers mois de l’année, App Annie a recensé 1 milliard de téléchargements par semaine à travers le monde et estime que les joueurs ont passé 5 milliards d’heures sur les jeux mobiles chaque semaine. Ce succès s’explique par les progrès réalisés par les jeux mobiles “en termes de gameplay et de graphismes” et par une offre “toujours plus vaste”. Depuis le début de l’année, plus de 810 jeux ont dépassé le million de dollars de revenus générés – ce qui correspond aux dépenses des joueurs – chaque mois en moyenne. Cela représente une augmentation de 25 % par rapport à 2019. Sept jeux ont même dégagé plus de 100 millions de dollars, contre 2 jeux en 2019.

App Annie jeux mobiles

© App Annie

Un vif succès en Asie

L’Asie joue un rôle prépondérant dans ce succès avec plusieurs pays du continent aux premières loges. L’Inde est actuellement le plus grand marché en matière de téléchargements et “assurément le pays cible numéro 1 des éditeurs de jeux vidéos et des investisseurs”. Le rapport nous apprend que le deuxième pays le plus peuplé du monde comptabilise près de 5 milliards de téléchargements au premier semestre. En termes de dépenses sur les stores, la région d’Asie pacifique représente à elle seule 45 % des parts de marché. Toutefois, les États-Unis arrivent en tête en tant que pays le plus consommateur du monde, avec près de 14 milliards de dollars dépensés. La France occupe quant à elle la 9e place au premier semestre 2021, une position stable depuis 2012. Il est à noter que l’Arabie Saoudite et la Turquie “ont vu un accroissement phénoménal des dépenses” des consommateurs sur les jeux mobiles, avec 60 % et 35 % d’augmentation respectivement par rapport à l’année précédente, atteignant chacun 1 milliard de dollars.

Grande puissance du jeu vidéo, le Japon est en tête des dépenses mensuelles par consommateur : 13 dollars par joueur y sont dépensés en moyenne chaque mois sur iOS et Google Play. On relève des différences selon le système d’exploitation, puisque la dépense des Japonais a baissé depuis deux ans sur Android, passant de près de 17 dollars à 13 dollars. À l’inverse, elle a augmenté sur iOS pour passer de 9 à près de 13 dollars. Sur les autres marchés, les dépenses augmentent sur les deux app stores et les Français y dépensent en moyenne 2 dollars par mois.

App Annie jeux mobiles

© App Annie

Les données d’App Annie révèlent également l’importance des jeux chinois. L’empreinte de la superpuissance continue de s’étendre et ses jeux occupent désormais la deuxième place des plus téléchargés sur le continent américain et la région qui regroupe les pays d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique et la Russie. Aux États-Unis, ils représentent 11,40 % des parts de marchés, juste derrière les jeux d’éditeurs américains (22 %) et devant ceux des éditeurs français (10 %). Dans l’Hexagone, les jeux d’éditeurs chinois occupent la troisième place (11,40 %), derrière les éditeurs américains (15 %) et les éditeurs français (12 %).

Des jeux pour la génération Z et une popularité qui diffère selon la tranche d’âge

Enfin, on retient que la plupart des jeux sont orientés vers la génération Z. Cette tranche d’âge représente 70 % des parts de marchés moyennes à travers le monde. Ces jeux favoris sont ROBLOX et Among Us!, tandis que Candy Crush et Homescapes s’attirent les faveurs des Millenials et de la génération X/Baby Boomers. En occident, on observe une parité qui penche plus du côté des femmes, en particulier en France. Dans nos contrées, elles représentent en moyenne 60 % des joueurs des principales applications, avec une préférence pour les titres Among Us!, Candy Crush Saga et ROBLOX. Toujours incontournable, Pokemon Go est pour sa part “plutôt apprécié par les hommes”.

App Annie jeux mobiles

© App Annie

Enfin, les jeux “hypercasual” ont représenté un tiers des téléchargements au premier semestre 2021, soit 6,8 milliards de téléchargements, deux fois plus qu’il y a deux ans et cinq fois plus qu’il y a trois ans. En revanche, les titres Battle Royale, Shooters et les MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) orientés “action” sont ceux sur lesquels les joueurs passent le plus de temps, à hauteur d’environ 34 heures. Les RPG et jeux de stratégies regroupent quant à eux presque 50 % des dépenses des joueurs à travers le monde.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.