LaboFnac

Pourquoi les jeux Switch peuvent être plus chers que les autres

Le sujet a pu revenir sur la table en fin de semaine dernière avec l'annonce du remaster du jeu L.A. Noire qui arrivera sur PlayStation 4, Xbox One et Switch le 14 novembre prochain, tarifé quelques dix euros plus chers sur la console de Nintendo. Un cas pas forcément isolé, qui avait déjà pu être rencontré à l'occasion de la sortie de RiME il y a quelques mois, occasionnant une question chez les joueurs : pourquoi cette différence de prix ? On vous explique.

Un écart de dix euros qui alerte le consommateur, mais qui n’est pas totalement du fait des développeurs/éditeurs non plus. Si le patron de Nintendo of America, l’emblématique Reggie Fils-Aimé, a déjà dit que les développeurs de jeux sont libres de fixer le prix de leurs jeux à paraître sur la Nintendo Switch, il est bien évidemment question qu’ils tiennent compte des coups divers et variés dans le processus. Un principe qu’avait déjà justifié le créateur de RiME en mars dernier : « Nous fixons le prix de nos produits en fonction des coups de développement et de publication pour chaque plate-forme. »

la noire

Dans les coûts de publication, rentre le prix à débourser par les développeurs/éditeurs/distributeurs pour le support du jeu. C’est donc du côté de la cartouche qu’il faut lorgner pour trouver une première explication des tarifs plus élevés des jeux Nintendo Switch. Ces dernières, disponibles en plusieurs formats (1GB, 2GB, 4GB, 8GB, 16GB et 32GB), impliquent des dépenses plus significatives que leurs contreparties sous format optique.

Daniel Ahmad, analyste chez Niko Partners, indique ainsi que pour un titre nécessitant une cartouche de 32GB, le coût total est 60% plus important que pour un Blu-ray de 50GB qui serait utilisé pour d’autres machines. Cela inclut également les coûts de publication sur la plate-forme ainsi que les coûts de packaging. Comme présenté ci-dessus, il est nécessaire qu’un jeu pèse moins de 8GB pour réaliser la même marge que sur PlayStation 4 et Xbox One. Autrement, pour se positionner sur un prix similaire, avec un poids supérieur à 8GB, le créateur est tout logiquement obligé de rogner sur sa marge sur Switch. Ce qui est aussi une explication du prix des jeux, inférieurs, sur PC : les coûts de publication sur PC sont moindres voire inexistants.

Pour ce qui est de L.A. Noire, il est question que le titre soit commercialisé à 39,99 euros sur PlayStation 4 et Xbox One, contre 49,99 euros sur Switch. La boucle est bouclée.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.