LaboFnac

Jeux vidéo : le marché mondial devrait générer plus de 135 milliards d’euros en 2019

En pleine forme, le marché du jeu vidéo devrait progresser de près de 10 % en 2019 et générer 135,8 milliards d'euros. Les États-Unis en profiteront pour redevenir le premier marché mondial de l'industrie.

Le marché du jeu vidéo va continuer d’afficher sa très bonne santé en 2019. Selon un rapport publié par le cabinet spécialisé Newzoo (via Reuters), le marché mondial des jeux vidéo et électroniques devrait générer 152,1 milliards de dollars en 2019, soit 135,8 milliards d’euros. Sa croissance devrait flirter avec les 10 % (+9,6 %), et cela va profiter au marché américain.

Sony PlayStation manettes

© Creative commons

Pour la première fois depuis 2015, les États-Unis seront le premier marché mondial du jeu vidéo, devant la Chine. L’ex-Empire du Milieu a connu une croissance sans équivalent ces dernières années, mais va s’incliner en 2019 en raison de la croissance des jeux sur console et de l’influence de Fortnite en Amérique. « Aux États-Unis, environ 50 % des revenus des jeux vidéo proviennent de la console », explique Tom Wijman, analyste chez Newzoo. L’année 2018 de l’industrie chinoise du jeu vidéo a également été affectée par le gel du processus de validation pour les jeux vidéo. Pendant neuf mois, le gouvernement chinois avait en effet cessé d’examiner les demandes de mise sur le marché de nouveaux titres, imposant au passage des règles très strictes. La Chine, qui s’inquiète des problèmes d’addiction chez les plus jeunes, a notamment mis en place une limitation du temps pour les mineurs.

Jeux vidéo : duel au sommet entre les Chine et les États-Unis

Une situation délicate qui a notamment perturbé le géant Tencent. Celui-ci n’a pas reçu l’autorisation de monétiser PUBG, dont il exploite la licence en Chine. À la place, l’éditeur a dû proposer une version patriotique et moins violente présentée comme « très différente ». Pour Peter Warman, cofondateur et directeur général de Newzoo, la baisse de régime de la Chine n’est qu’un « problème temporaire », car de nombreux jeux sont en attente d’approbation, a-t-il confié à Reuters.

Newzoo rapport jeux vidéo 2019

© Newzoo

Le retour en grâce des Japonais

Cette année 2019 voit également le retour en force des entreprises japonaises, comme Nintendo et Bandai Namco Holdings. Elles profitent notamment du succès de la tendance rétrogaming et de l’arrivée prochaine de titres importants, comme la sortie du très attendu Final Fantasy VIII Remake au début de l’année 2020.  « Cela a pris beaucoup de temps, mais ils sont de retour », explique Peter Warman, au sujet des développeurs japonais. Ces derniers ont mis du temps à adopter le jeu sur mobile et à imposer le modèle free-to-play avec achats intégrés. Nintendo, qui avait expliqué vouloir lancer deux à trois jeux mobiles par an, proposera son puzzle-game Dr. Mario World sur Android et iOS d’ici peu.

Newzoo rapport jeux vidéo 2019

© Newzoo

Même si les consoles de jeu (et PC) sont en grande forme, les jeux mobiles sur smartphones et tablettes restent la principale plateforme. Le jeu sur mobile devrait générer 68,5 milliards de dollars en 2019, soit 45 % du marché mondial, contre 47,9 milliards de dollars pour les consoles de jeu et 35,7 milliards de dollars pour le PC.

À noter qu’il s’agit du neuvième rapport annuel du cabinet qui a interrogé plus de 62 500 personnes sur invitation, de février à mars, sur 30 marchés, parmi d’autres sources de données. Ce rapport ne prend pas en compte les recettes provenant de l’e-sport ou des compétitions professionnelles de jeux vidéo. En février, Newzoo avait annoncé que les recettes de l’e-sport atteindraient cette année 1,1 milliard de dollars au niveau mondial.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.