LaboFnac

JO 2018 : 1 200 drones Intel illuminent le ciel de Pyeongchang

Intel a profité de la cérémonie d'ouverture des 23e Jeux olympiques d'hiver pour s'offrir un record. Plus de 1 200 drones ont illuminé le ciel de Pyeongchang.

Partenaire du CIO, Intel a fait sensation dès de la cérémonie d’ouverture des JO d’hiver qui se déroulent à Pyeongchang (Corée du Sud). La firme américaine a réalisé un record en faisant voler simultanément 1 218 drones. Intel avait déjà fait son show en faisant voler 500 drones simultanément en Allemagne et lors du Super Bowl 2017, 300 drones avaient alors accompagné Lady Gaga pour son show. Pour réaliser ce type de performances, la firme américaine utilise des drones Shooting Star. Ces modèles lumineux de 280 grammes sont spécialement conçus pour les spectacles son et lumière. Point commun avec la performance lors du Super Bowl, le vol record a été préenregistré, un petit groupe de 300 drones a cependant fait son apparition en direct lors de la cérémonie. Durant la quinzaine olympique, les drones seront mis à contribution à chaque remise de médailles.

Intel Shooting Star

Source : Intel

Un nouveau record du monde pour Intel

Le site Wired s’est intéressé à la préparation de ce record. On apprend notamment que chaque drone fonctionne indépendamment et communique avec un ordinateur. Avant le décollage, chaque drone se voit confier un rôle précis, en fonction du niveau de sa batterie et de la force du signal GPS. Les limites de la technologie des batteries lithium-ion ne permettent pas aux drones de voler plus de 20 minutes. Enfin, les conditions climatiques Pyeongchang étaient inédites pour les Shooting Star d’Intel. Les drones ont subi de légères modifications pour mieux résister aux conditions venteuses et ont dû lutter contre le froid. Ce dernier n’est pas un problème pour les drones, mais pour les batteries qu’ils embarquent. Pour être certain que la performance était réalisable, Intel a testé ses drones en Finlande.

Ce n’est pas la première fois qu’Intel s’invite dans le monde du sport. L’an passé, le fondeur de Santa Clara était présent au Slam Dunk Contest, le concours de dunks organisé chaque année par la NBA. L’association n’avait pas forcément séduit les amateurs de la balle orange, mais avait permis à Intel de mettre en avant sa technologie.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.