LaboFnac

Kodak Ektra : mi-smartphone, mi-appareil photo

Après un IM5 pas franchement convaincant, Kodak continue sur sa lancée en présentant un smartphone très orienté photo, l’Ektra. Un modèle aux allures d’appareil photo vintage, mais dont l’équipement ne semble pas exactement en accord avec le look.

Le design du smartphone en témoigne avant même son nom : Kodak compte bien faire vibrer la corde de la nostalgie chez ses futurs clients en évoquant, avec son téléphone Ektra, un appareil photo digne des compacts des spécialistes du genre au look vintage. Son nom va dans le même sens, puisqu’il est celui d’un appareil photo datant de 1941… Époque à laquelle Kodak était “encore Kodak”.

kodak-ektra

Un smartphone de milieu de gamme

Depuis 2014, ce n’est plus tout à fait le cas, et la marque a fait appel à l’Anglais Bullitt pour produire son premier smartphone. C’est encore à lui que l’on doit cet Ektra de nouvelle génération, positionné en milieu de gamme au rayon de la téléphonie. Le terminal est en effet doté d’un écran de 5 pouces Full HD, est animé par un SoC MediaTek Helio X20 couplé à 3 Go de RAM, et embarque 32 Go de stockage extensible par le biais d’une carte microSD. Le tout est propulsé par une batterie de 3000 mAh et tourne sous Android 6.0 Marshmallow.

Snapseed aux commandes

C’est évidemment au rayon de la photo que Kodak cherche à se démarquer. Le smartphone, pourtant, ne s’offre pas les dernières technologies du moment, puisque son capteur n’est autre qu’un Sony IMX230 de 21 mégapixels datant de 2015, et vu notamment dans le Xperia XA Ultra. Il est associé à un autofocus à détection de phase, à un mode HDR et à un système de stabilisation optique. On notera également la présence d’un appareil photo de 13 mégapixels en façade. Une application d’édition photo est elle aussi incluse au smartphone : elle n’est autre que Snapseed, l’app de Google.

Pas franchement original en termes matériels, Kodak n’affiche d’ailleurs pas de prétentions démesurées. Il insiste essentiellement sur le partage des clichés et sur une expérience digne d’un appareil photo classique, sans pourtant réellement vanter la qualité des résultats obtenus. Son point fort sera d’ailleurs probablement la combinaison d’un bouton déclencheur avec mise au point à mi-course et d’une application photo rappelant une interface d’appareil classique.

Le Kodak Ektra est pour l’heure annoncé uniquement pour l’Europe. Il devrait y être disponible – au moins au Royaume-Uni – avant les fêtes de fin d’année, au prix de 449 euros. Le tarif d’un smartphone haut de gamme sorti au premier semestre 2016, en somme.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.