LaboFnac

Konami annonce une version mini de la PC Engine

À l'E3, Konami a décidé de surfer sur la tendance du rétrogaming et des versions "mini". L'éditeur a annoncé la PC Engine CoreGrafx mini, une version compacte d'une console sortie dans les années 80 et qui reste méconnue du grand public.

Le rétrogaming est plus que jamais tendance et chacun tente de surfer sur la vague de la nostalgie. Après Nintendo avec ses NES Classic Mini et Super Nintendo Classic, Sony avec la PlayStation Classic et en attendant la Mega Drive Mini de Sega, Konami se lancer à son tour sur ce segment. À l’occasion du salon E3, l’éditeur de jeux a annoncé la PC Engine CoreGrafx mini, une version compacte de la console de NEC qui a été distribuée au début des années 90 en France.

Konami PC Engine CoreGrafX mini

© Konami

La première console rétro de Konami s’inspire de ses homologues en adoptant un format mini, elle pourra tenir dans la main et embarquera plusieurs jeux. L’éditeur japonais évoque la présence de « titres à succès », dont une partie a déjà été annoncée : R-Type, New Adventure Island, Ninja Spirit, Ys Book 1 & 2, Dungeon Explorer, Alien Crush. À la manière de Sega, d’autres jeux seront annoncés dans les semaines qui viennent. La console proposera une fonction « sauvegarde facile », deux ports USB pour connecter les manettes et la possibilité d’ajouter le MultiTap pour jouer jusqu’à cinq joueurs. Cet accessoire, d’abord pensé pour les plus nostalgiques, sera proposé en option. La PC Engine CoreGrafx mini pourra être raccordé à un téléviseur en HDMI, avec la possibilité d’opter pour un affichage 4:3 et d’activer un mode qui reproduit les lignes de balayage des téléviseurs à tube cathodique (CRT).

Konami PC Engine CoreGrafX mini

© Konami

Konami la joue rétro avec la PC Engine CoreGrafx mini

À noter que Konami proposera des consoles différentes selon les régions. On retrouvera donc des versions européennes (PC Engine CoreGrafx mini), japonaises (PC Engine Mini) et américaines (TurboGrafx-16 mini). Outre le nom, ces variantes arboreront un design différent, à l’image de la console originale développée par NEC et Hudson dans les années 80. Le catalogue de jeux pourra également varier, et les joueurs japonais auront notamment droit à un Castlevania. Moins connue du grand public que ses rivales de l’époque, la NES de Nintendo ou Master System de Sega, la PC Engine a surtout connu le succès Japon. Sa sortie en France devrait donc permettre à bons nombres de joueurs et passionnés de découvrir cette machine.

Konami annonce que le prix et la date de sortie de sa console seront communiqués ultérieurement.

Konami PC Engine CoreGrafX mini

© Konami


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.