LaboFnac

L’association française Hop porte plainte contre Apple

Une association française luttant contre l'obsolescence programmée a déposé plainte contre Apple pour le bridage des iPhone.

« Suite aux révélations récentes de plusieurs médias faisant état de ralentissement des iPhone 6, 6S, SE et 7 après la mise à jour du dernier système d’exploitation, l’association HOP / Halte à l’Obsolescence Programmée a déposé ce jour une plainte contre Apple sur le fondement du délit d’obsolescence programmée ». C’est ainsi que commence le communiqué de presse de l’association HOP, fondée en juillet 2015.

iPhone 7

Hop reproche ainsi à Apple de « brider ses anciens modèles d’iPhone par le moyen d’une mise à jour du système d’exploitation », et que « cette mise à jour a lieu au moment même de la sortie de l’iPhone 8 ». Il n’en faut pas plus pour tirer la conclusion que « le ralentissement des appareils plus anciens semble avoir pour intention délibérée de pousser les clients d’Apple à l’achat du nouveau modèle ».

L’association fait évidemment écho au bridage du processeur des « vieux » iPhone, permettant de prolonger la durée de vie de la batterie au détriment des pics de performances. Une pratique plutôt faite pour allonger la durée de vie des terminaux, mais qui ne laisse aucunement le choix à l’utilisateur. Reconnaissant les faits, Apple doit déjà faire face à des plaintes collectives aux États-Unis et des recours juridiques en Israël. En France, c’est au pénal que se résoudra l’affaire, le délit d’obsolescence programmée faisant encourir à son auteur jusqu’à 2 ans de prison et 300 000 euros d’amende, ainsi que 5 % du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise incriminée.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.