LaboFnac

Le MMO free-to-play Rift ouvre des serveurs payants, sans lootboxs

Genre d'un autre temps, le MMORPG n'est plus représenté que par des mastodontes comme WoW ou Final Fantasy XIV, tandis d'anciens challengers du succès de Blizzard se sont ensuite recyclés dans le free-to-play. Aujourd'hui, il en est un qui fait le chemin inverse en retournant partiellement sur un modèle à abonnement, à savoir Rift.

Sorti en 2011, le MMORPG de Trion Worlds, Rift, n’a pas connu le succès espéré par ses développeurs. À l’époque, nombreux étaient les projets à se lancer sur le créneau très populaire du MMO. World of Warcraft avait en effet porté le genre à un niveau de popularité très conséquent dès sa sortie, en fin d’année 2004, et n’avait de cesse de rallier des millions de personnes sur ses serveurs. Ce qui a donné des idées à un certain nombre de créateurs : beaucoup ont essayé d’obtenir une part de ce gros gâteau, qui ressemble désormais davantage à un marché de niche. Peu de nouveaux MMORPG sortent et ceux qui font encore de la résistance disposent en général d’un nom solide.

Rift Trion Worlds abonnement

Ils s’appellent World of Warcraft ou encore Final Fantasy XIV et totalisent toujours plusieurs millions de joueurs qui paient un abonnement mensuel. Quant aux autres titres, qui étaient peut-être plus opportunistes au départ et qui sont restés dans l’ombre par la suite, ils appartiennent souvent au passé. Certains sont carrément passés d’un modèle économique à abonnement à celui du free-to-play. Rift a suivi ce chemin, multipliant à côté les initiatives de type cash shop avec des éléments cosmétiques, sans parler de bonus concrets en jeu pour ceux qui dégainent leur carte bleue.

Trion Worlds sur le chemin d’un serveur Legacy ?

Aujourd’hui, c’est une action totalement contraire qui est entreprise par Trion Worlds, puisque dès le printemps prochain, un serveur accessible uniquement via abonnement ouvrira ses portes. Au programme : une progression comme à l’époque, avec l’assurance que le magasin en ligne sera « significativement réduit, avec plus d’objets de l’actuel store qui seront accessibles directement en jeu, ou complètement supprimés« , comme l’éditeur l’indique dans un communiqué.

En revanche, tous les contenus sortis sur Rift ne seront pas accessibles à l’ouverture de ce serveur. Ils seront plutôt distillés petit à petit par Trion, comme si Rift était un nouveau MMORPG. D’autres modifications seront d’ailleurs apportées à cette occasion. En vrac, les développeurs parlent de permettre la mise à niveau dynamique des zones par rapport au niveau du personnage, du butin des donjons qui sera adapté au vrai niveau des héros ainsi que quelques autres petites attentions qui devraient faire plaisir aux irréductibles.

De quoi établir un parallèle certain avec Blizzard qui a annoncé en novembre dernier le développement de serveurs Legacy pour World of Warcraft, afin de redonner l’expérience originelle aux nostalgiques d’Azeroth. Pour rappel, il n’y a pas encore de date précise pour ce serveur, hormis un timide printemps 2018.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.