LaboFnac

Lenovo met la main sur les PC de Fujitsu

Lenovo met la main sur la division PC de Fujitsu. Il annonce avoir trouvé un accord pour l'acquisition de la majorité des parts de la joint venture dédiée à la section informatique de la marque nippone.

Lenovo, qui annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires en progression aussi bien d’un trimestre que d’une année sur l’autre, ajoute à la confirmation de sa bonne santé financière celle de la création d’une joint venture avec Fujitsu. L’entreprise japonaise, qui avait séparé sa branche PC du reste de ses activités suite à l’avortement de son rapprochement avec Toshiba en 2015, avait annoncé il y a un an son entrée en négociation avec Lenovo.

Lenovo

Concrètement, après la clôture de l’opération, prévue au premier trimestre fiscal 2018, c’est-à-dire avant la fin juin 2018, Lenovo détiendra 51 % (25,5 milliards de yens, soit  192 millions d’euros) des parts de la joint venture baptisée Fujitsu Client Computing Limited. La Development Bank of Japan en obtiendra 5 % (2,5 milliards de yens, soit 19 millions d’euros) et le Nippon conservera les 44 % restants. La marque se maintiendra sous le nom de Fujitsu et, promet Lenovo, « visera à améliorer sa croissance, son ampleur et sa compétitivité sur les secteurs du PC aussi bien au Japon qu’à l’international », qu’il s’agisse d’ordinateurs ou de tablettes tactiles.

Entre les brevets et l’expertise de Fujitsu, Lenovo met la main sur un atout supplémentaire dans sa course à la première place sur le podium des vendeurs de PC, qu’il dispute à HP, son éternel rival. Au deuxième trimestre 2017, HP détenait ainsi 22,8 % du marché, contre 20,5 % pour Lenovo.

 

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.