LaboFnac

Lenovo ne parvient toujours pas à rentabiliser le rachat de Motorola

Lenovo a dévoilé son bilan financier pour le dernier trimestre 2016. Malgré le rachat de Motorola en 2014, le numéro 1 des PC n’arrive toujours pas à s’imposer sur le marché de la téléphonie mobile. Et cela pèse dans les résultats généraux du groupe.

Lenovo affiche une petite forme à l’issue du dernier trimestre 2016, qui se présente aussi comme le troisième trimestre de son année fiscale 2016-2017 et dont les résultats viennent d’être présentés. Établi à 98 millions de dollars, le bénéfice net du groupe chute de 67 % d’une année à l’autre, tandis que son chiffre d’affaires baisse de 6 % et atteint 12,2 milliards de dollars.

Une mince progression pour les PC

Il faut chercher dans le détail de chaque activité pour trouver une petite éclaircie dans ce bilan plutôt sombre. Avec une part de 22,4 %, Lenovo reste premier sur le marché des PC et résiste à la baisse générale des ventes. Sa division PC and Smart Devices a pour sa part progressé de 2 %, et dégage un chiffre d’affaires de 8,6 milliards de dollars.

Lenovo Yoga 710

Les ventes de smartphones Lenovo et Moto en recul de 23 %

Ce sont les autres activités qui plombent les résultats globaux, à commencer par ceux de la téléphonie mobile. Le rachat de Motorola pour 3 milliards de dollars en 2014 ne profite toujours pas à Lenovo. Les ventes de smartphones, toutes marques comprises, reculent de 23 % par rapport à la même période en 2015. L’activité Data Center est également en baisse, de 20 %.

Malgré ces résultats peu réjouissants, le président et directeur général de Lenovo, Yang Yuanqing, ne semble pas inquiet pour la suite : « Nous gardons confiance en notre capacité à équilibrer les comptes et atteindre une croissance rentable au sein de [nos divisions Mobile et Data Center] ».

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.