LaboFnac

LG obtient des brevets relatifs à des appareils équipés d’écran flexible

Deux nouveaux brevets viennent confirmer que LG s’intéresse toujours aux écrans flexibles, et même qu’il envisage déjà plusieurs manières d’en tirer profit.

Si 2017 a été l’année des écrans 18:9, on attend toujours celle qui verra naître les premiers smartphones avec écran flexible pourtant attendus depuis longtemps désormais. Et si c’était finalement 2018 ? Ce qui est sûr au vu des découvertes récentes, en tout cas, c’est que les constructeurs n’ont toujours pas abandonné l’idée, ou du moins pas LG qui a récemment obtenu la validation de deux brevets concernant de tels appareils.

Du smartphone à la tablette…

Le premier, repéré par Letsgodigital, avait été soumis à l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle en mars dernier, mais avait selon nos confrères déjà fait l’objet d’une démarche similaire auprès de son homologue sud-coréen en juin 2016. Il semble donc s’agir d’un projet cher à LG, et potentiellement bien avancé. Mais quel est-il exactement, ce projet ?

Brevet LG Brevet LG

Les documents décrivent un smartphone dont le cadre est composé de deux morceaux qu’il est possible de séparer et écarter afin d’étirer l’écran au centre, jusqu’à le faire doubler de taille dans la largeur. Pour ce faire, LG n’utilise qu’un seul et même écran, mais il est – vous l’aurez compris – flexible. Il peut ainsi s’enrouler d’un côté pour, semble-t-il, réapparaître au dos lorsque le smartphone est fermé, et se dérouler entièrement sur l’avant en tirant le cadre.

L’intérêt n’est pas réellement ici de gagner en surface d’affichage, puisque l’écran reste accessible dans sa quasi totalité qu’il soit plié ou non, mais plutôt d’avoir accès à davantage d’informations en un coup d’œil lorsqu’il est ouvert. Les schémas montrent ainsi une interface divisée entre l’avant et l’arrière, puis réunie à l’avant.

…et de la tablette au smartphone

Le second brevet a lui aussi été déniché dans la base de données de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle suite à une validation datée du 28 décembre, indique cette fois Mobielkopen qui a passé en revue le document. Il en ressort un appareil un peu plus classique dans son approche, mais tout de même intéressant. Il s’agit d’une tablette traversée en son centre par une charnière de type escargot (comme celle du Surface Book) et permettant d’en réduire la taille de moitié.

Brevet LG

Reste désormais à savoir ce qu’adviendra des projets décrits dans ces brevets, puisque ceux-ci ne garantissent en aucun cas que LG ira jusqu’à les commercialiser même si c’est évidemment ce que nous espérons. Peut-être en 2018 même ?

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.