LaboFnac

LG dépose un brevet pour un smartphone enroulable

LG a déposé un brevet pour smartphone doté d'un écran enroulable, d'un stylet, de plusieurs caméras et d'un second écran. Un concept qui n'est pas sans rappeler le TV OLED enroulable de 65 pouces de la firme coréenne.

Le smartphone pliable n’a pas encore envahi le marché que des constructeurs comme LG pensent déjà au téléphone enroulable. La firme coréenne a déposé un brevet (PDF) auprès de l’organisme mondial de la propriété intellectuelle (l’OMPI) pour un smartphone à écran enroulable. Il est équipé d’un grand écran tactile flexible qui peut se rouler et se dérouler, d’un deuxième écran, d’un stylet et de plusieurs caméras. Un concept étonnant qui fait sens chez LG. La marque a dévoilé divers produits rétractables par le passé, dont un écran OLED de 65 pouces qui avait surpris son monde lors du CES 2018 et qui sera une nouvelle fois l’une des curiosités du salon 2019 de Las Vegas. LG doit en effet présenter une version commerciale de ce TV et le groupe semble plus que jamais miser sur les écrans pliables.

LG smartphone enroulable

© LG

Sans surprise et comme ses principaux concurrents, LG avance sur le thème du smartphone pliable et peaufinerait son produit pour un lancement en 2019. Concernant le smartphone enroulable, il ne s’agit pour le moment que d’un brevet, mais Let’s Go Digital présente l’appareil comme « très fonctionnel ». Le site néerlandais a mis la main sur ce nouveau brevet et explique que le smartphone de LG propose deux boîtiers, un de chaque côté de l’écran flexible. L’affichage peut ainsi être ouvert vers la gauche ou la droite et l’interface s’ajustera en conséquence, chaque boîtier servant de poignée pour tirer l’écran. Lorsqu’il est entièrement déroulé, l’écran peut afficher jusqu’à trois fenêtres/applications Android simultanément, mais sa taille n’est pas encore connue. On retrouve également un tout petit écran – non pliable – situé sur le boîtier gauche, qui affiche des informations de base comme la date, l’heure ou le niveau de la batterie. Des données utiles lorsque l’appareil est plié et ce second écran viendra afficher d’autres icônes lorsque l’écran est déplié. La partie gauche en profite pour embarquer un bouton marche/arrêt qui sert de lecteur d’empreintes digitales et un bouton de volume à l’arrière.

LG smartphone enroulable

© LG

Stylet, plusieurs fenêtres… le smartphone enroulable pourrait être tourné vers la productivité

Plus large que le boîtier droit, le bloc de gauche offre aussi un emplacement pour le stylet qui n’apparaît pas sur les images du brevet, mais qui est mentionné par le constructeur. Outre son design et son écran surprenants, le smartphone est équipé de plusieurs caméras et peut prendre des photos 3D. Pour cela, un capteur d’image et un objectif sont placés à l’avant à et l’arrière du boîtier, précise Let’s Go Digital. Un capteur laser ainsi qu’un flash sont également présents, mais l’emplacement des différents capteurs n’a pas encore été défini. Enfin, l’audio 3D est aussi évoquée et l’appareil prend en charge plusieurs comptes utilisateurs. Cela permet d’octroyer des droits différents et même de permettre à un utilisateur d’accéder uniquement à la partie gauche de l’écran, l’autre utilisateur se voyant attribuer la partie droite. On attend désormais de savoir si LG matérialisera ce projet dans les mois à venir et une possible présentation à la Samsung avec l’Infinity Flex et son prototype pliable.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.