LaboFnac

LG entretient le mystère autour du nom de son prochain smartphone haut de gamme

LG, dont le prochain smartphone flagship a désormais bien peu de chances d'être présenté au MWC, réagit enfin aux rumeurs entourant ses travaux. Et laisse entendre qu'un changement de nom est à attendre.

À tout juste un mois du Mobile World Congress, salon durant lequel les acteurs majeurs du secteur présenteront leurs nouveautés – à l’instar du Galaxy S9 chez Samsung -, LG s’exprime au sujet de son prochain terminal haut de gamme. Il faut dire qu’après avoir confirmé les ventes décevantes de son G6, lancé lors de l’édition 2016 du MWC, le bruit court que la marque s’est remise au travail sur son successeur, voire repris son développement de zéro. La date de présentation de celui que l’on nomme pour l’heure G7 serait donc repoussée de quelques mois.

LG G6

C’est auprès d’Android Central que LG, silencieux depuis la fin de l’année dernière, s’est néanmoins exprimé. « Le successeur du G6 est prévu et son nom officiel sera annoncé au moment opportun. D’ici là, les rapports indiquant qu’une décision a été prise sur son calendrier et son nom ne sont que spéculations », a confirmé un porte-parole de la marque à nos confrères. LG ayant tendance à livrer largement en amont le nom de ses produits, il semble donc probable que son futur mobile ne porte pas le nom de G7, et qu’il esquive bien le MWC.

Une division mobile toujours en déficit

LG s’exprime alors même que ses résultats financiers pour l’année 2017 viennent de tomber. En forme à l’échelle de l’entreprise complète, dont les divisions Home Appliance & Air Solution, Home Entertainement et Vehicle Components affichent des bénéfices en croissance, le Coréen concède annonce un chiffre d’affaires pour sa section Mobile Communications en hausse au quatrième trimestre (2,22 milliards d’euros), mais des pertes toujours au rendez-vous, même si elles sont plus limitées que l’année précédente (154 millions d’euros). « Cette amélioration s’explique par les nombreuses ventes de LG V30 et d’autres smartphones haut de gamme, ainsi que par une meilleure structure commerciale », commente la firme, qui souligne toutefois lutter sur « un marché difficile » ou règne une « concurrence intense des marques chinoises ».

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.