LaboFnac

LG ThinQ TV : l’IA envahit (aussi) les téléviseurs de LG

Les prochains téléviseurs de LG intégreront de l’intelligence artificielle, et cela sans distinction. OLED et LCD seront réunis sous la bannière ThinQ.

LG a déjà fait savoir qu’il présenterait un écran OLED 8K de 88 pouces dans le cadre du CES, mais ce n’est de toute évidence pas la seule nouveauté à attendre au rayon TV sur son stand. Il présente aujourd’hui quelques-unes des caractéristiques et fonctionnalités relatives à ses autres futurs modèles, qui n’incluront d’ailleurs pas que de l’OLED. Le LCD restera bien présent dans le catalogue du Coréen en 2018, et sera d’ailleurs logé à la même enseigne : ThinQ.

LG ThinQ AI

Pour ceux qui n’auraient pas suivi les annonces, déjà nombreuses, formulées par LG en amont du CES, ThinQ est une nouvelle marque visant à distinguer ses appareils équipés d’intelligence artificielle, à l’instar du ThinQ Speaker lui aussi présenté récemment. Les prochains téléviseurs de LG intégreront donc eux aussi de l’intelligence artificielle, et notamment de la reconnaissance vocale alimentée par la technologie maison du constructeur, DeepThinQ, pour l’exécution de commandes ou recherches à prononcer dans leurs télécommandes.

Une fonction hub est également évoquée pour le contrôle des autres équipements connectés de la maison, cette fois via Google Assistant puisque LG n’a évidemment pas fermé la porte aux services tiers malgré ses développements internes en IA. DeepThinQ n’en est d’ailleurs pas le seul fruit. De nouveaux processeurs d’image dits « intelligents » sont également évoqués, à commencer par l’Alpha9 qui équipera les modèles OLED dans le but de réduire le bruit et d’améliorer le rendu des couleurs, mais aussi des mouvements avec un frame rate annoncé à 120 i/s.

Processeur LG Alpha 9

Du côté des LCD, c’est une puce Alpha 7 que l’on trouvera pour améliorer le traitement de l’image, en plus de la technologie Nano Cell inaugurée l’an dernier pour l’amélioration des contrastes grâce à des nanocristaux combinés à du local dimming. Ce n’est d’ailleurs pas le seul héritage laissé par les modèles de 2017 puisque ces futurs Nano Cell SUPER UHD TVs, tout comme les futurs OLED d’ailleurs, auront également l’avantage de supporter de nombreux formats HDR pour révéler tous les détails permis par la 4K : HDR10, Dolby Vision, HLG et Advanced HDR.

Il faudra pour l’heure se contenter de ces détails déjà fort prometteurs, mais nous devrions en apprendre plus dès la semaine prochaine au CES.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.