LaboFnac

LG vend de moins en moins de smartphones, mais compte se rattraper avec la 5G

Les derniers résultats financiers de LG soulignent le succès de ses diverses branches, dont les TV et l'électroménager. Mais ils sont plombés par une division mobile toujours déficitaire, qui mise toutefois sur la 5G et des formats innovants pour se relancer.

En cette période de bilan, LG publie comme ses concurrents, dont Apple, ses résultats financiers pour l’année 2018. Un bilan marqué par une bonne performance globale, tirée toutefois vers le bas par une branche à la peine depuis plusieurs années : sa division mobile.

LG V40 ThinQ

© LG

Malgré le lancement du G7 ThinQ, d’une nouvelle version du V30 dont LG avait souligné le succès en 2017 et du V40 ThinQ en fin d’année, le Coréen se contente d’un chiffre d’affaires de 7,98 trillions de wons, soit 6,24 milliards d’euros, à comparer avec les 11,67 trillions de wons engrangés en 2017. Au dernier trimestre correspondant à la période des fêtes, les smartphones ne lui ont rapporté que 1,71 trillion de wons (1,34 milliard d’euros), soit 16 % de moins qu’au trimestre précédent. Un an plus tôt, il avait récolté 3,07 trillions de wons à la fin de l’année avec 13,9 millions de smartphones vendus. Et ses pertes financières, en hausse comparées à 2017, s’établissent pour 2018 à 790,1 milliards de wons (619 millions d’euros).

La 5G en ligne de mire

LG ne précise plus le nombre de smartphones livrés durant l’année, et se contente d’évoquer les projets qui, l’espère-t-il, lui permettront de remonter la pente en 2019. Au menu donc, un premier smartphone 5G et un « produit au nouveau format » . « On attend que le réseau 5G soit commercialisé sur les principaux marchés et que de nouveaux form-factors apparaissent », indique LG. Entre un G8 probablement affublé de deux écrans et la tendance des smartphones pliables, les possibilités sont nombreuses. Le Coréen compte sur la récente restructuration de sa division mobile pour confirmer « l’amélioration résultant d’une meilleure gestion des coûts » opérée en fin d’année.

Des bénéfices tirés vers le haut par les téléviseurs

LG Signture OLED TV R

© LG

En attendant que sa division mobile regagne des couleurs, le reste des activités de LG se porte comme un charme. Son résultat global pour l’année s’établit à 61,3 trillions de wons (47,98 milliards d’euros), pour un bénéfice de 2,70 trillions de wons (2,11 milliards d’euros) en hausse de 10 % depuis 2017. L’entreprise compte ici sur sa division Maison, qui a enregistré sur l’année des résultats en hausse de 5 %, mais aussi sur son activité Vehicle Components (systèmes embarqués pour voiture), en croissance de 28 % par rapport à 2017. Mais s’il est une activité qui se porte comme un charme, c’est bien celle de LG Home Entertainment, qui inclut ses téléviseurs et autres barres de son. Son chiffre d’affaires de 16,21 trillions de wons (12,7 milliards d’euros) lui a permis de dégager un bénéfice de 1,52 trillion de wons (1,19 milliard d’euros).  « LG compte faire croître le chiffre d’affaires et le bénéfice opérationnel en se concentrant sur la vente de téléviseurs OLED premium et de grands écrans de télévision Ultra HD », promet la marque pour 2019. Entre son TV de 88 pouces affichant de la 8K, son premier téléviseur OLED enroulable et sa gamme complète dotée de son processeur Alpha 7 de seconde génération, le constructeur peut compter sur un catalogue pour le moins complet.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.