LaboFnac

LG Watch W7 : une étonnante montre hybride sous Wear OS

En plus du V40 ThinQ, LG a dévoilé sa première montre connectée hybride. Dotée d'un écran tactile et de vraies aiguilles, la Watch W7 veut concilier deux univers, mais le résultat final à de quoi laisser dubitatif.

LG est décidé à marquer les esprits en cette fin d’année 2018. Le fabricant sud-coréen a dévoilé le V40 ThinQ, un smartphone à cinq caméras (trois appareils au dos et deux à l’avant) qui doit lui permettre de se (re)placer sur l’échiquier, et une nouvelle montre pour le moins surprenante. LG s’est très vite positionné sur le segment des montres connectées en proposant la G Watch lors du lancement d’Android Wear. Depuis, plusieurs modèles se sont succédé et la firme revient à la charge avec sa première montre connectée hybride. La LG Watch W7 veut réunir deux univers en étant à la fois montre à quartz et montre connectée, une décision courageuse qui se traduit par la présence d’un écran tactile de 1,2 pouce et de vraies aiguilles dans un même boîtier.

LG Watch W7

© LG

Du côté du constructeur, on explique que la Watch W7 est « conçue pour les utilisateurs qui apprécient l’apparence d’une montre classique et qui souhaitent bénéficier des fonctionnalités pratiques d’une montre connectée ». À noter que le concept de montre hybride n’est pas nouveau, on a récemment vu Withings faire son retour avec la Steel HR Sport, mais les deux montres n’ont pas exactement les mêmes usages. Pour concevoir son nouveau modèle, LG s’est rapproché de Soprod SA, spécialiste suisse des mouvements mécaniques et quartz. Un partenariat qui lui permet d’évoquer « un mouvement à quartz de haute précision » pour ce modèle proposé dans un boîtier en acier inoxydable. Outre l’écran rond de 1,2 pouce (360 x 360 pixels), on retrouve à l’intérieur un Snapdragon Wear 2100, un SoC dévoilé en 2016. On pourra d’ailleurs regretter que LG n’ait pas opté pour le Wear 3100, un nouveau chipset qui met l’accent sur l’autonomie et qui a été dévoilé il y a quelques semaines.

La montre pourra toutefois compter sur la présence de 768 Mo de RAM, 4 Go d’espace de stockage et une batterie de 240 mAh. LG profite par ailleurs de la présence d’aiguilles physiques pour vanter l’autonomie de son nouveau modèle. Sa W7 offre jusqu’à deux jours d’autonomie en mode classique, 3 à 4 jours supplémentaires « en mode analogique uniquement » et pendant 100 jours en mode montre. En effet, il est possible de désactiver les fonctions « intelligentes » ou de voir la montre être à court de batterie, mais la W7 continuera d’alimenter ses aiguilles mécaniques.

Wear OS, des aiguilles et puis c’est tout

La solution de LG a toutefois de quoi laisser dubitatif. Les aiguilles ne pouvant être masquées, elles occuperont constamment une partie de la surface d’affichage, ce qui peut être particulièrement gênant lorsque l’on souhaite consulter une notification. L’une des images publiées sur Twitter par Sascha Segan de PC Magazine met d’ailleurs en évidence le risque de ne pas pouvoir profiter pleinement de l’écran.

Conscient de ce problème, LG apporte une solution avec la présence d’un bouton mécanique sur le côté qui va déplacer les aiguilles et ainsi permettre de lire plus facilement une information/notification. Il faudra cependant aller vite comme le montre la vidéo ci-dessous, ce qui laisse craindre un dispositif peu pratique au quotidien. Enfin, la montre n’embarque pas de GPS, de NFC ni de connectivité 4G. Il faudra se contenter d’un port USB-C, du Bluetooth 4.2 BLE et du Wi-Fi 802.11 b/g/ n (ou Wi-Fi 4). La LG Watch 7 sera disponible d’ici quelques jours aux États-Unis (précommande le 7 octobre, disponibilité le 14 octobre) autour de 450 dollars. Le fabricant n’a pas encore indiqué quand sa nouvelle montra sera disponible en France.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.