LaboFnac

Magic Fold : Honor lancerait un smartphone pliant avant la fin de l’année

Promis à un bel avenir, le smartphone pliant intéresse de nombreux fabricants. De retour au premier plan, Honor souhaiterait ne pas louper le coche et pourrait lancer son Magic Fold en fin d’année.

Après un faux départ en 2019, le smartphone pliant continue de se chercher et atteint peu à peu la maturité. Cette année 2021 devrait être celle de la confirmation, avec de nouveaux modèles plus perfectionnés, corrigeant les erreurs des premiers appareils. Avec ses Galaxy Z Fold 2 et Galaxy Z Flip 5G, Samsung montre la voie et s’impose comme le leader d’un marché naissant où la concurrence est inexistante, ou presque. Huawei a donné la réplique au géant sud-coréen en présentant ses smartphones haut de gamme Mate X(s) et Mate X2, mais le groupe chinois est pénalisé par des sanctions américaines. De son côté, Motorola a joué la carte de la surprise avec le retour du Razr.

Honor 20 Pro

© Laure Renouard / LaboFnac

D’autres fabricants commencent à se montrer avec des prototypes, comme Oppo ou TCL, tandis que Xiaomi s’est récemment lancé sur ce créneau avec le Mi Mix Fold. Les mois qui viennent promettent d’être animés et de marquer un tournant dans la jeune histoire du smartphone pliant. En plus des nouveautés de Samsung, plusieurs constructeurs travaillent sur des projets qui devraient être dévoilés d’ici à la fin de l’année. Honor pourrait faire partie de la liste, si l’on en croit les informations recueillies par le site GSMArena. Ce dernier rapporte que la marque chinoise est en train de développer son propre smartphone pliant.

Désormais indépendant, Honor travaillerait sur un modèle doté d’un écran qui se déplie de l’intérieur. Une approche similaire à celle de la série Fold de Samsung, confirmant au passage l’abandon progressif de l’écran pliant vers l’extérieur du Mate X de Huawei. Le Honor Magic Fold disposerait de dalles fabriquées par Visionox ou BOE, deux fournisseurs chinois. Pour l’heure, les caractéristiques techniques de ce smartphone ne sont pas connues.

Une fin d’année placée sous le signe du smartphone pliant ?

On sait en revanche que la séparation avec Huawei permet à Honor d’utiliser des puces Snapdragon de Qualcomm et de proposer les services de Google. L’arrivée d’un premier modèle pliant confirmerait également l’ambition d’une marque qui souhaite revenir au premier plan. Il est toutefois intéressant de noter que le fabricant chinois ne ferait pas appel à Samsung Display pour son écran. La branche afficheurs de Samsung s’impose pourtant comme le principal fournisseur d’écrans pliant dans le monde. Elle prévoit d’ailleurs de fournir des dalles à plusieurs grands noms de l’industrie tels que Google, Xiaomi et Vivo.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.