LaboFnac

La maison-mère de Google tenterait de racheter Fitbit

Alphabet, la maison-mère de Google, aurait fait une offre pour racheter Fitbit. Le spécialiste des wearables examine ses options depuis septembre et pourrait tomber dans l'escarcelle du géant américain.

L’intérêt de Google pour le spécialiste des bracelets et montres connectés Fitbit semble se confirmer. Selon Reuters, la maison-mère du géant du Web, Alphabet, a fait une offre pour racheter la firme américaine, qui traverse des difficultés et examine ses options depuis la rentrée. Fin septembre, nous rapportions que Fibit était entrée en contact avec une banque d’investissement pour évoquer la possibilité d’une vente. Le nom de Google, qui veut confirmer ses ambitions dans le hardware et s’imposer sur le marché des wearables, avait très vite circulé.

Fitbit Versa Lite Edition

© Fitbit

Le montant de l’offre supposée n’a pas été communiqué et les deux sociétés n’ont pas souhaité faire de commentaires. Il n’y a, pour l’heure, aucune certitude que ces discussions aboutissent à un accord. Néanmoins, ce rapprochement ne serait pas surprenant au regard de la situation actuelle des deux firmes.

Google veut toujours concurrencer l’Apple Watch

Déjà présent sur le marché des smartphones avec ses Pixel, Google cherche à développer ses propres produits et à entrer sur celui des wearables avec Wear OS. Le géant de Mountain View s’est offert une partie de la technologie smartwatch de Fossil et chercherait à rattraper Apple. Son rival californien domine le segment des montres connectées avec son Apple Watch, alors que Fitbit peine à effectuer la transition du tracker vers la montre.

Acteur majeur du secteur, Fitbit est aujourd’hui bousculé par les marques chinoises telles que Huawei ou Xiaomi sur le segment du bracelet connecté. Sur celui des montres connectées, la société américaine a racheté Pebble en 2016 sans toutefois parvenir à faire de l’ombre à Apple ou Samsung. À quelques jours de la présentation de ses résultats du troisième trimestre, Fitbit doit réfléchit à son avenir et Google pourrait profiter de la situation pour s’offrir ce spécialiste des montres et bracelets connectés. Derrière la volonté de proposer une concurrente de l’Apple Watch, un tel rachat permettrait aussi à la maison-mère de Google de gagner du terrain sur le marché de l’e-santé et du bien-être.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.