LaboFnac

Des malwares Windows découverts sur le Google Play Store

132 apps distribués sur Google Play ont tenté d’infecter des terminaux Android avec des malwares pour Windows.

Des chercheurs de Palo Alto Networks, une société spécialisée dans la sécurité informatique, ont découvert pas moins de 132 apps suspectes sur la plateforme de téléchargement Google Play. Mais détail étonnant, ces malwares sont tous destinés à des ordinateurs équipés du système d’exploitation Windows de Microsoft. Ceux-ci parcourent le disque dur à la recherche de fichiers HTML afin d’y accrocher une balise iframe qui redirige ensuite la page vers un domaine infesté de virus. Autre cas de figure, une commande sous Visual Basic de Microsoft injectait directement un exécutable dans le code HTML.

Aucun risque sous Android

D’après l’équipe à l’origine de cette découverte, il n’y a aucune inquiétude à avoir du côté des utilisateurs de smartphones et tablettes Android. Selon eux, les développeurs n’ont pas sciemment intégré ces virus. Il est plus probable qu’ils aient tous utilisé une plateforme de développement qui était déjà infectée avec ce code malicieux. Une explication d’autant plus plausible que tous sont situés dans la même zone géographique, à proximité de l’Indonésie.

Les applications concernées auraient été installées sur plus de 10 000 smartphones. Outre les spécificités du code qui le destinent aux ordinateurs sous Windows, le domaine vers lequel renvoient les pages HTML est dormant. Ceci étant, une telle découverte montre qu’il est possible d’utiliser une plateforme spécifique, non pas pour l’infecter, mais pour répandre des malwares vers d’autres appareils de manière totalement transparente.

Driss Abdi

Driss Abdi

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.