LaboFnac

Le marché des enceintes connectées devrait atteindre 100 millions d’unités d’ici fin 2018

Le marché des enceintes connectées est en plein essor. Pour le cabinet Canalys, le parc installé atteindra 100 millions fin 2018 et 225 millions en 2020, mais il progresse différemment selon les pays.

L’année 2018 devrait être celle des enceintes connectées, si l’on en croit la dernière étude de Canalys. Le cabinet prévoit que la base installée approchera les 100 millions d’ici la fin de l’année, soit près de 2,5 fois plus qu’à la fin 2017. Précurseur sur le marché des enceintes connectées, Amazon devrait profiter de cet essor pour dominer le secteur avec 50 % de parts de marché. Derrière le géant du e-commerce, Google et ses enceintes Home seraient bien représentés (30 %) tandis qu’Apple devrait se contenter de 4 %.

Le HomePod sera « à la traîne », explique Canalys, un constat qui peut s’expliquer par l’arrivée tardive de la firme de Cupertino sur ce segment et les difficultés de l’assistant Siri face à ses principaux rivaux. L’enceinte d’Apple vient tout juste d’arriver en France après son lancement dans quelques pays anglophones et si elle propose du bon son, le HomePod doit se contenter de fonctions limitées.

Apple HomePod

L’Apple HomePod © Fahim Alloul / LaboFnac

Un marché en plein essor, le HomePod « à la traîne »

Outre ses trois géants, de nouveaux acteurs pourraient arriver dans les prochains mois. C’est notamment le cas de Facebook, Spotify ou Samsung qui espéreront jouer les trouble-fête. Le marché devrait continuer de croître au cours des deux prochaines années, et sa taille pourrait doubler pour atteindre 225 millions d’unités en 2020. Si l’on se fie aux prédictions de Canalys, dans quatre ans, la situation aura considérablement évolué, avec un Google Assistant au même niveau qu’Alexa avec 34 % de parts de marché chacun. Apple capterait 10 % du marché mondial des enceintes intelligentes et les autres constructeurs se partageraient les 21 % restants.

Canalys enceintes connectées

© Canalys

L’arrivée massive des enceintes connectées dans les foyers ne se fait cependant pas au même rythme selon les pays. « Les États-Unis sont le leader mondial sur l’adoption des enceintes intelligentes », explique Vincent Thielke, analyste chez Canalys. Il ajoute : « Amazon et Google connaissent la force d’un écosystème verrouillé et se sont engagés dans une guerre des prix féroce pour essayer d’établir la plus grande base installée […] Ils vont maintenant apporter leurs appareils au-delà de la maison intelligente et les déployer dans une série de nouveaux scénarios. Leurs équipes de développement commercial ciblent les opportunités, telles que les hôtels, les bureaux, les gymnases et les aéroports, avec des initiatives telles que Alexa for Business d’Amazon et Alexa for Hospitality ».

Canalys enceintes connectées

© Canalys

Le cabinet estime que 64 % des appareils seront installés aux États-Unis en 2018 contre 10 % en Chine, 8 % en Grande-Bretagne, 6 % en Allemagne et 3 % en Corée du Sud. « La Chine est encore un marché naissant pour les enceintes intelligentes, mais c’est un géant endormi », déclare l’analyste Hattie He. Elle précise toutefois que « la Chine a un potentiel énorme, avec plus de 450 millions de foyers, soit trois fois plus qu’aux États-Unis » et le pays pourra compter sur les acteurs locaux « comme Alibaba et Xiaomi qui investissent massivement ». Quant à la France, le marché n’en est qu’à ses balbutiements avec de nombreux modèles phares qui viennent tout juste d’être lancés.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.