LaboFnac

Smartphone : le marché progresse pour la première fois en deux ans

Les ventes mondiales de smartphones ont progressé de 2 % au troisième trimestre. Une légère reprise de la croissance qui s'expliquerait par le retour de l'innovation et la guerre des prix que se livrent les fabricants.

Le marché du smartphone retrouve des couleurs après une déprime de près de deux ans. Pour la première fois depuis 2017, les ventes mondiales de smartphones ont légèrement progressé au troisième trimestre 2019. Selon Strategy Analytics, le marché a enregistré une croissance de 2 % avec 366,6 millions d’unités écoulées, contre 359,8 millions à la même période l’an dernier. Une reprise timide, certes, mais le secteur montre des signes encourageants à l’approche d’une nouvelle décennie qui devrait apporter de nombreuses nouveautés. Pour Linda Sui, directrice de Strategy Analytics, le marché du smartphone se redresse « en raison de la forte concurrence des prix entre les fabricants et de nouvelles innovations telles que les écrans plus grands et l’arrivée de modèles 5G ». Les smartphones pliables pourraient également avoir un petit rôle à jouer dès l’année prochaine, avec le lancement de modèles plus abordables.

Samsung Galaxy A70

@ LaboFnac

En attendant, Samsung continue de mener la danse et consolide sa place de numéro un mondial. Ses expéditions de smartphones ont progressé de 8 % grâce notamment aux « ventes solides du Galaxy Note 10 et de la gamme A », indique Neil Mawston, directeur exécutif de Strategy Analytics. Nous avions déjà évoqué les bons résultats de la gamme Galaxy A il y a quelques jours, à qui Samsung a donné la priorité pour contrecarrer les plans des constructeurs chinois. Une méthode efficace qui n’empêche cependant pas Huawei de continuer à progresser.

Samsung et Huawei accélèrent

La marque chinoise, dont l’avenir reste flou, a « une nouvelle fois surpris tout le monde et a augmenté ses livraisons mondiales de smartphones de 29 % sur un an, passant de 51,8 millions au troisième trimestre 2018 à 66,7 millions au troisième trimestre 2019 », note Strategy Analytics. Si Huawei connaît des difficultés dans certains pays, sa situation et les relations tendues entre Pékin et Washington s’accompagnent d’une hausse importante de ses ventes en Chine. Les autres acteurs ont plus du mal à suivre le rythme des deux leaders, comme en témoigne le recul des ventes d’iPhone (-3 %), de Xiaomi (-2 %- et Oppo (-6 %).

Ventes smartphones Q3 2019

© Strategy Analytics

La situation d’Apple, de plus en plus tourné vers les services, est loin d’être préoccupante et le cabinet Strategy Analytics estime que le fabricant de l’iPhone se stabilise. Cupertino profiterait de sa politique de prix agressive avec l’iPhone 11 et d’une demande « plus robuste en Asie et aux États-Unis ». En termes de parts de marché, Samsung reste un leader solide (21,3 %), mais le géant sud-coréen voit Huawei se rapprocher (18,2 % au troisième trimestre 2019, contre 14,4 % l’an dernier). Apple reste sur le podium (12,4 %) et devrait profiter des fêtes de fin d’année pour le rester, tandis que les Chinois Xiaomi (8,8 %) et Oppo (8,0 %) ont plutôt tendance à stagner.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.