LaboFnac

Marché du smartphone : Samsung domine, Huawei rit et Apple pleure

Le cabinet IDC fait le point sur les ventes de smartphones au premier trimestre 2019. Dans un contexte morose, avec un marché en baisse pour le 6ème trimestre consécutif, Samsung et Huawei creusent l'écart avec Apple qui perd du terrain.

Fidèle au rendez-vous, IDC propose de faire le point sur le toujours très intéressant marché du smartphone. Ce dernier est toutefois en petite forme et connaît une baisse pour le sixième trimestre consécutif, avec « seulement » 310,8 millions d’appareils vendus au premier trimestre 2019 (-6,6 %). Sur les trois premiers mois de 2018, ils s’étaient écoulés 332,7 millions de smartphones. C’est dans ce climat délicat qu’évoluent les fabricants et si l’on a pris l’habitude de retrouver le même trio de tête, les dynamiques sont radicalement différentes.

Huawei P30 Pro

Huawei compte sur son P30 Pro devenir le numéro un mondial © Fahim Alloul / LaboFnac

Avec 71,9 millions d’appareils vendus et une part de marché de 23,1 %, Samsung reste leader grâce notamment aux solides ventes de son Galaxy S10. En 2019, le géant sud-coréen a des chances de conserver son trône mais il perd du terrain (-8,1 % sur un an et une part de marché en recul de 0,4 point) et voit ses bénéfices fondre. Samsung compte sur ses nombreux Galaxy A pour tenir tête à l’épouvantail Huawei.

Samsung a les armes pour rester numéro un

Toujours aussi impressionnant, l’ambitieux fabricant chinois vise le trône sur le marché des smartphones et s’en donne les moyens. Sur les trois premiers mois de l’année, Huawei a vendu 59,1 millions de smartphones selon IDC, contre 39,3 millions à la même période l’année dernière, soit une progression de 50,3 % sur un an. Un chiffre qui confirme la bonne santé du constructeur, son bénéfice a bondi de 25 % en 2018 grâce à des ventes record. La part de marché de Huawei est désormais estimée à 19,0 %, ce qui lui permet de creuser l’écart avec Apple.

La firme de Cupertino ne communique plus les chiffres des ventes d’iPhone et les derniers résultats de la Pomme montraient déjà des signes d’essoufflement. Le quatrième trimestre d’Apple (premier trimestre fiscal de la firme), qui correspond à la période des fêtes de fin d’année, lui avait permis de repasser devant Huawei. En ce début d’année, la société a perdu du terrain avec 36,4 millions d’iPhone selon les estimations du cabinet IDC, contre 52,2 millions sur les premiers mois de 2018 (-30,2 %). Le verdict est sans appel et se traduit par une baisse de 4 points de sa part de marché (11,7 % contre 15,7 % au Q1 2018).

Ventes smartphones T1 2019

© IDC

Huawei se rapproche de Samsung, Apple décroche

Pour IDC, l’iPhone peine à convaincre les utilisateurs sur la plupart des grands marchés et la baisse de prix du smartphone en Chine n’a pas permis d’améliorer la situation. Apple doit également faire face à une concurrence toujours plus forte qui se prépare déjà à lancer des modèles 5G – c’est déjà le cas chez Samsung avec le Galaxy S10 5G – et des modèles pliables (Galaxy Fold, Mate X…). Le cabinet indique que l’iPhone « pourrait connaître une année difficile », mais se veut optimiste pour 2020 suite à l’accord trouvé avec Qualcomm.

Derrière ce trio de géants, Vivo a profité du début d’année pour revenir dans le top 5 du marché du smartphones. Le fabricant chinois a vendu 23,2 millions d’appareils (+24 %) et sa part de marché atteint 7,5 %, ce qui correspond à une progression de 1,9 point par rapport à 2018 (Q1). En revanche, Xiaomi et Oppo n’ont pas été aidé par le climat morose et affichent des ventes en baisse, respectivement de 10,2 % et 6 %.

Vivo gagne du terrain, Xiaomi ralentit mais reste quatrième

Concernant Xiaomi, l’Asie/Pacifique (à l’exception du Japon) reste son marché le plus important malgré les efforts du groupe en Europe. La Chine, l’Inde et l’Indonésie sont également très importants et l’Inde est le seul pays d’Asie/Pacifique où Xiaomi a progressé au cours du trimestre. Du côté d’Oppo, la firme reste proche de Vivo malgré le recul de ses ventes, et la récente annonce de sa gamme Reno doit stimuler ses ventes. La série A avec notamment l’AX7 permet aussi à Oppo de confirmer sa place dans le top 5 mondial.

Vice-président du programme d’IDC Worldwide Mobile Device Trackers, Ryan Reith conclut en expliquant : « Le marché global des smartphones continue d’être mis à rude épreuve dans presque tous les domaines, mais Huawei a réussi à augmenter ses ventes de 50 %, ce qui lui a permis non seulement de se hisser au deuxième rang en termes de part de marché, mais aussi de combler l’écart avec Samsung, le leader du marché. Ce nouveau classement Samsung, Huawei et Apple est très probablement ce que nous verrons en 2019 ».

Ventes smartphones T1 2019

© IDC


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.