LaboFnac

Marché du smartphone : Xiaomi s’empare de la deuxième place en France

Selon le cabinet Canalys, Xiaomi est devenu le deuxième vendeur de smartphones en France au deuxième trimestre. Le fabricant chinois atteint 15,7 % de parts de marché et se classe juste derrière Samsung, toujours solide leader. Apple et Huawei perdent du terrain.

Xiaomi confirme sa montée en puissance sur le marché français du smartphone. Malgré la pandémie de Covid-19 et le confinement au deuxième trimestre 2020, le fabricant chinois a progressé dans l’Hexagone si l’on en croit le cabinet Canalys. Alors que les quatre autres membres du top 5 ont vu leurs ventes chuter ces derniers mois, Xiaomi a enregistré une progression de 82 % par rapport au deuxième trimestre 2019. Une performance qui permet à la marque chinoise de s’emparer de la deuxième place en France avec 15 % de parts de marché. Toujours loin devant avec 37 % de parts de marché, Samsung a toutefois vu ses ventes chuter de 32 %.

Xiaomi Redmi Note 9 Pro

Le Xiaomi Redmi Note 9 Pro © LaboFnac

Xiaomi est la seule marque du Top 5 à progresser

La firme chinoise devance Apple (-12 %) et son rival Huawei (-14 %) dont les parts de marché s’établissent, respectivement, à 15 % et 12 %. La cinquième place est occupée par Wiko (7 %) qui a connu une très forte baisse de ses ventes au deuxième trimestre (-41 %). « Nous avons réussi à maintenir de bons résultats au cours du 1er semestre 2020 malgré un contexte économique difficile, ce qui est très encourageant […] Notre défi aujourd’hui est de garder le cap en restant fidèle à notre ADN : proposer le meilleur de la technologie au plus grand nombre, aussi bien pour nos smartphones que nos produits écosystème », déclare Yan Liu, Country Manager France.

Ventes smartphones Xiaomi au deuxième trimestre 2020

© Canalys

Xiaomi rappelle également que ces résultats font échos au premier trimestre 2020 durant lequel le constructeur détenait 11 % de parts de marché avec une progression de +83 % sur un an. Présent depuis deux ans en France, Xiaomi propose une politique de prix plutôt agressive pour se démarquer de la concurrence. Une stratégie qui a rapidement porté ses fruits en lui permettant de vendre 1 million de smartphones en seulement dix mois de présence dans l’Hexagone. Ces derniers mois, la marque a également pu profiter des difficultés de Huawei, dont la progression en Europe est perturbée par les sanctions américaines. À noter que le cabinet Counterpoint Research évoque également une progression des ventes de Xiaomi sur le Vieux Continent au deuxième trimestre.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.